Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À trois semaines du Téléthon, les organisateurs s'adaptent en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Malgré la crise sanitaire, le 34e Téléthon aura bien lieu les 4 et 5 décembre prochains mais les animations sur le terrain seront rares alors qu'elles avaient rapportées 276.700 € l'an dernier en Indre-et-Loire. Les bénévoles s'adaptent pour continuer à collecter de l'argent.

Avec son équipe de bénévoles, Isabelle Jaunault, la coordinatrice du collectif Téléthon de Montlouis-sur-Loire, prépare une édition particulière
Avec son équipe de bénévoles, Isabelle Jaunault, la coordinatrice du collectif Téléthon de Montlouis-sur-Loire, prépare une édition particulière © Radio France - Marcellin Robine

Dans un peu moins de trois semaines, le vendredi 4 décembre, ce sera le lancement du 34e Téléthon. L'événement est maintenu malgré le contexte sanitaire mais les bénévoles doivent s'adapter pour pouvoir collecter de l'argent pour la recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires.

Confinement ou déconfinement oblige, les animations sur le terrain seront rares alors qu'elles avaient rapportées 276.700 € l'an dernier dans le département sur un total de 741.709 €. "Même dans l'hypothèse où il n'y aurait pas de confinement, on ne se voit pas demander aux gens de se regrouper sur des manifestations", explique Jean-Louis Aleberteau, le coordinateur de l'AFM-Téléthon en Indre-et-Loire. 

Il faut donc trouver d'autres solutions et les idées ne manquent pas : collectes en ligne, défis sportifs à distance, ventes à emporter... tout cela va venir s'ajouter aux traditionnels dons au 36 37 ou sur le site internet du Téléthon. 

À Montlouis-sur-Loire, on se prépare malgré tout

Les bénévoles du Téléthon à Montlouis-sur-Loire vont adapter jusqu'au dernier moment leurs animations. Leur soirée dansante a été annulée il y a quelques jours, il n'y aura pas toutes les manifestations de d'habitude mais les équipes ne se sont pas démobilisées en proposant des masques Téléthon produits à Montlouis ou encore des crêpes à emporter.

"Il faut être constamment en création, raconte Isabelle Jaunault, la coordinatrice du collectif Téléthon de Montlouis-sur-Loire, ça nous aidera pour l'année prochaine, ce n'est peut-être pas 100 % gagnant pour cette année mais ce sera vraiment du très très positif pour l'an prochain." 

La bénévole, qui tient un restaurant dans la commune, Le Petit Tonneau, reverse aussi une partie du prix payé sur chaque menu à emporter les samedis du mois de novembre. Un moyen de plus de faire grimper la cagnotte de la ville qui représente le département pour cette édition.

Un sculpteur pour parrain

En Indre-et-Loire, le parrain du Téléthon sera le sculpteur Michel Audiard, connu notamment pour son rhinocéros blanc de la gare de Tours. Une de ses œuvres, un tire bouchon nommé L'empreinte, sera vendu au profit de l'AFM.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess