Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Vierzon, la guerre est déclarée entre la mairie et Free Mobile

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Un conflit larvé oppose l'opérateur Free et la ville de Vierzon depuis plus d'un an. En cause : une antenne-relais dont la construction fait polémique. La ville multiplie les recours, Free fait la sourde oreille.

C'est près du chemin du Bois-Marteau que l'antenne-relais devait initialement être construite
C'est près du chemin du Bois-Marteau que l'antenne-relais devait initialement être construite - Capture d'écrans Google Maps

Jeudi 27 février, la ville de Vierzon et l'opérateur Free avaient rendez-vous au tribunal administratif d'Orléans, pour l'énième volet d'un conflit qui dure depuis plus d'un an. En cause : la construction prévue d'une antenne-relais au lieu-dit "Le Bâtonnet", dans le quartier du Bois-Marteau, près de l'autoroute.

Premier acte : la mairie veut déplacer l'antenne-relais

Tout commence fin 2018, lorsqu'un collectif de riverains s'oppose à la construction de cette antenne-relais de quarante mètres dans une zone boisée, tout près de chez eux. La mairie entend leurs arguments et décide de les suivre. Elle tente alors d'annuler le permis de construire qu'elle avait au préalable autorisé. Peine perdue. La ville propose donc, début 2019, un autre emplacement sur le toit du stade municipal, une centaine de mètres plus loin. Nous l'évoquions dans cet article de mars 2019.

Deuxième acte : les travaux commencent sans que la mairie soit informée

Mais rien n'y fait : Free fait la sourde oreille, selon l'équipe municipale, qui évoque un "mépris" de la part de l'opérateur. "On a eu aucun contact avec eux", déplore Nicolas Sansu, le maire de Vierzon. 

Et finalement, les travaux commencent, entre fin août et début septembre... sans que la mairie soit prévenue. Et illégalement, selon la ville. Selon nos informations, Free devait obtenir une autorisation préalable avant de commencer les travaux, or l'autorisation n'a été demandée qu'en novembre et elle a été refusée. Dans cette vidéo de l'automne 2019, un riverain filme l'avancée des travaux.

Troisième acte : après des dégradations, la mairie interdit l'accès au chantier

En outre, les engins de chantier causent des dégâts sur la voirie : la chaussée est abîmée, les accotements fragilisés, une canalisation est percée à deux reprises. "Ils se croient chez eux", déplore la municipalité. Face à cela, la mairie porte plainte pour "atteinte au domaine public" et décide, le 15 novembre 2019, de publier un arrêté interdisant l'accès à la parcelle de construction. Selon la mairie, les travaux auraient continué jusqu'à début février. Ils seraient pour l'instant interrompus, mais pourraient recommencer à tout moment.

Quatrième acte : Free porte plainte contre la ville

C'est en tout cas suite à cet arrêté que, finalement, Free réagit et porte plainte à son tour, pour contester cette interdiction de passage. Cette audience en référé avait lieu jeudi dernier, le 27 février, au tribunal d'Orléans. La décision doit tomber en ce début de semaine. Mais cette guerre d'usure n'est pas terminée : d'autres audiences doivent encore avoir lieu dans le courant de l'année, toujours au sujet de cette antenne-relais. 

En attendant, l'équipe municipale en place ne veut rien lâcher. "On veut que Free accepte de négocier et cesse de faire le mort", nous confiait, jeudi, le maire Nicolas Sansu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu