Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Vouillé, dans la Vienne,une marche pour rendre hommage à Samuel Paty

-
Par , France Bleu Poitou

Une centaine de personnes s'est réuni à Vouillé ce dimanche 25 octobre, pour rendre hommage à Samuel Paty. Ce professeur d'histoire géographie a été assassiné la semaine dernière pour avoir montré des caricatures de Mahomet.

Les habitants de Vouillé et des communes voisines ont marché, sous la pluie, pour défendre la liberté d'expression
Les habitants de Vouillé et des communes voisines ont marché, sous la pluie, pour défendre la liberté d'expression © Radio France - Louis de Bergevin

Il pleuvait à grosse gouttes, et sans interruption ce dimanche 25 octobre à Vouillé. La pluie a transformé cette marche en une procession de parapluies, mais elle n'a pas entamé la détermination des participants. "C'était important pour moi d'être là, d'apporter ma contribution, explique Julien, venu avec ses deux enfants.C'est important, même si on est loin." 

Ils étaient une centaine, rassemblés. "On est dans une société ou malheureusement le vivre ensemble est de plus en plus remis en question, regrette Nicolas, lui-même professeur d'histoire. Il est nécessaire de réaffirmer ça auprès des jeunes générations."

Pour lui, comme pour les autres participants, se rassembler, c'est résister. "Ça passe par expliquer, par rappeler les valeurs de la république."

Comme il y a cinq ans, après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher, le maire, Eric Martin ressentait le besoin de réagir. Il a convoqué cette marche silencieuse, républicaine. "Parce que nous sommes en république. Et que ces gens ne vaincrons pas la république. Ils ne vaincront pas la liberté d'expression et tout ce que la république représente en chacun de nous."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess