Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Westhalten, l'ouverture d'une épicerie-café-salon de thé fait revivre la commune de 1 000 habitants

dimanche 8 octobre 2017 à 17:49 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Les habitants de Westhalten retrouvent le sourire, deux ans après la fermeture de la boulangerie, un commerce de proximité s'est installé. Une épicerie-café-salon de thé vient d'ouvrir début octobre. Elle est dans l'ancienne caserne des pompiers, mis à la disposition par la mairie.

Gérard Schatz, le maire de Westhalten, entouré des deux gérantes : Nadia Haby (à gauche) et Sandrine Bass
Gérard Schatz, le maire de Westhalten, entouré des deux gérantes : Nadia Haby (à gauche) et Sandrine Bass © Radio France - Guillaume Chhum

Westhalten, France

A Westhalten, à une dizaine de kilomètres au sud de Colmar, la petite commune de 1 000 habitants revit. Un nouveau commerce de proximité vient d'ouvrir il y a une semaine, le 3 octobre, deux après la fermeture de la boulangerie. Il s'agit d'une épicerie-café-salon de thé. Deux habitantes du village, Nadia Haby et Sandrine Bass, qui travaillaient avant dans la viticulture, ont ouvert cet endroit très chaleureux. Il s'appelle Le Comptoir de la vallée.

Un commerce très précieux pour tout le monde, mais aussi un vrai lieu de vie, situé juste en face de la mairie, rue de Soultzmatt.

Eric est déjà un habité des lieux

Après la fermeture de la boulangerie, on s'est dit il n'y a plus rien. Donc on se lance ! " - Sandrine Bass, l'une des deux gérantes du "Comptoir de la Vallée"

Le commerce est ouvert du mardi au vendredi de 7h à 18h30 et le samedi de 7h à 17h. Il propose aux habitants une épicerie, avec du pain, mais aussi des produits de première nécessité : boites de conserve, fruits et légumes, boissons. Il y a aussi le petit déjeuner dès 7 heures et de la petite restauration, avec le midi le plat du jour. Le Comptoir de la vallée fait aussi bar et salon de thé. Tous les produits proposés sont maison et c'est le circuit local qui est privilégié.

On peut venir chercher sa baguette de pain  - Radio France
On peut venir chercher sa baguette de pain © Radio France - Guillaume Chhum
Le "Comptoir de la Vallée" fait aussi salon de thé et bar  - Radio France
Le "Comptoir de la Vallée" fait aussi salon de thé et bar © Radio France - Guillaume Chhum

Quand je vois des jeunes qui viennent prendre le petit-déjeuner ici, ce sont des choses qui m'avaient jamais trottiné dans la tête ! - Gérard Schatz, le maire de Westhalten

La mairie de Westhalten a beaucoup œuvré pour la ré-ouverture de ce commerce de proximité. Le maire, Gérard Schatz, a mis à la disposition des deux gérantes l'ancienne caserne des pompiers. Les pompiers sont désormais installés dans les ateliers municipaux, qui ont du aussi eux-même déménagé.

Coût de l'opération : 200.000 euros. Les deux nouvelles gérantes ont aussi apporté 60.000 euros, pour la cuisine, le mobilier et l'aménagement de l'établissement.

Reportage dans ce tout nouveau commerce de proximité à Westhalten

Les clients sont principalement des habitants du village ou ceux des communes voisines. Ici, toutes les générations se côtoient. Il y a même Florent, le doyen du village . "Pour les personnes comme moi, on peut pas toujours prendre la voiture et aller à Soultzmatt. Quand il y a quelque chose comme cela dans le village, il faut le soutenir," souligne, amusé, l'homme de 95 ans.

L'établissement a trouvé sa clientèle  - Radio France
L'établissement a trouvé sa clientèle © Radio France - Guillaume Chhum
Nadia est en cuisine avec des produits locaux  - Radio France
Nadia est en cuisine avec des produits locaux © Radio France - Guillaume Chhum