Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

A36 : Dambenois réclame de nouvelles mesures anti-bruit

mardi 29 janvier 2019 à 17:13 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

A Dambenois, une trentaine de riverains de l'A36 vient d'écrire au maire. Ils réclament des mesures pour limiter le bruit de l'autoroute. La société AP2R (Autoroutes Paris Rhin Rhône) vient d'effectuer des tests dont les résultats seront connus courant février.

 Le balai des voitures et des camions est de plus en plus insupportable pour les habitants de Dambenois.
Le balai des voitures et des camions est de plus en plus insupportable pour les habitants de Dambenois. © Radio France - Nicolas Wilhelm

Dambenois, France

Dambenois, 750 habitants, borde l'autoroute A36. Dans cette commune du pays de Montbéliard située à la limite avec le Territoire de Belfort, une trentaine de riverains a écrit au maire en début d'année pour lui faire part de leur ras le bol. Ils ne supportent plus les nuisances sonores provoquées par le trafic sur l'autoroute. " La situation s'est aggravée depuis la mise en service de la gare TGV et encore davantage depuis l'ouverture de l'hôpital de Trévenans il y a deux ans" explique Olivier qui habite à 300 mètres de l'autoroute.

Les merlons se sont tassés avec les années.

Certains riverains remettent en cause l'efficacité des merlons, ces murs de terre antibruit qui avaient été érigés au début des années 2000 lors du passage à deux fois trois voies de l'A36. " Les murs situés au nord du village faisaient trois mètres de haut. A l'époque, on ne voyait pratiquement pas le camion, à peine le haut. Aujourd'hui, on voit la cabine avec le chauffeur. Les murs se sont tassés naturellement, c'est de la terre. On nous a dit qu'il était très difficile de rajouter de la terre sur les murs actuels. Maintenant, c'est à eux de trouver des solutions" explique Patrick Dalpiaz qui habite à 250 mètres de l'autoroute.

Des capteurs devant les maisons

La mairie a transféré les plaintes auprès d'AP2R, les Autoroutes Paris Rhin Rhône. Le gestionnaire de l'A36 a aussitôt mandaté un bureau d'études pour aller mesurer le bruit dans le village. Des techniciens se sont rendus sur place le 21 janvier et ont effectué des tests pendant 24 heures au moyen de quatre capteurs placés devant des maisons proches de l'autoroute. Les résultats de ces tests acoustiques devraient être connus dans le courant du mois de février.

La mairie attentive

En mairie, on a bien conscience que la circulation a fortement augmenté ces dernières années et notamment depuix deux ans avec l'ouverture du nouvel hôpital dans la commune voisine de Trévenans. Le maire attend les résultats des mesures avec impatience pour connaître le niveau des décibels enregistrés et le nombre de de véhicules qui passent chaque jour à hauteur de Dambenois. Il comprend la colère des riverains " Il faut trouver une solution, on ne peut pas laisser cette question sans réponse" prévient le maire Bernard Nusbaumer. 

D'éventuelles mesures seront engagées en fonction des résultats, assure de son côté APRR.