Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limitation à 80 km/h : une certaine tolérance pour la mise en application

dimanche 1 juillet 2018 à 6:01 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'heure n'est plus à la contestation : la vitesse passe de 90 à 80 kilomètres/heure ce dimanche 1er juillet sur 400 000 kilomètres de routes secondaires en France. Mais les autorités vont faire preuve de pédagogie au départ pour faire accepter une loi largement contestée jusqu'à présent.

Mise en place des panneaux comme ici à Brignoles dans le Var
Mise en place des panneaux comme ici à Brignoles dans le Var © Maxppp - Frank Muller / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Normandie, France

Nul n'est censé ignorer la loi :  à partir de ce 1er juillet, la vitesse est abaissée de 10 kilomètres/heure sur 400 000 kilomètres de routes secondaires en France, plus de 5 000 kilomètres dans chacun des départements du Calvados et de l'Orne. Concrètement, cela concerne 110 panneaux dans l'Orne, 82 dans la Manche et 43 dans le Calvados. Ils seront installés à partir de lundi matin dans le Calvados, c'est déjà fait dans les deux autres départements où il reste juste à dévoiler l'indication 80 kilomètres/heure, masquée jusqu'à présent.

Une certaine "mansuétude" pour commencer

Les contrôles débutent dès ce dimanche mais pas question de sanctionner dès le départ. "Sur le mois de juillet, avec l'accord des magistrats des parquets d'Alençon et Argentan, il y aura une petite mansuétude _sur les contrôles effectués entre 80 et 90 kilomètres/heure, les petites infractions liées aux fautes d'inattention. Nous ferons plus de sensibilisation que de répression_" explique le lieutenant-colonel Pierre Baillargeat, commandant du groupement départemental de la gendarmerie de l'Orne. Vous pourrez être arrêté, mais pas forcément sanctionner, sauf si bien sûr votre excès de vitesse est plus important.

Un temps d'adaptation avant une évaluation durant l'été

Même discours chez le préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé : "Il faudra un temps d'adaptation.  Avec les services de police et de gendarmerie,  nous ferons un effort pédagogique, _je ne vais pas être dans une volonté de répression dans les premiers jours_. Ensuite, il y aura un temps d'évaluation qui va peut-être durer l'été, juillet-août, de façon çà ce que je me rende compte si les panneaux sont installés au bon endroit, s'il n'en faut pas davantage."

Dernière précision : "Dès le 1er juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de  vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Leur mise à jour est effectuée à distance" selon le décret publié au Journal Officiel. Dans le Calvados, neuf radars sur 12 passent ainsi de 90 à 80 km/h (les trois autres restent à 90 km/h).  Cette mesure permettra de sauver, selon la Sécurité Routière, 300 à 400 vies chaque année en France.