Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Abandons d'animaux : 20 millions d'euros débloqués pour aider les refuges

-
Par , France Bleu

Le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, présente ce mercredi un plan de lutte contre l'augmentation des abandons d'animaux de compagnie, notamment l'été. Au total, 20 millions d'euros seront débloqués pour financer l'agrandissement des lieux d'accueil pour animaux, notamment des SPA.

Des chiots dans un chenil de Riversaltes, dans les Pyrenées-Orientales.
Des chiots dans un chenil de Riversaltes, dans les Pyrenées-Orientales. © AFP - Idriss Bigou-Gilles

Julien Denormandie, le ministre de l'Agriculture, présente ce mercredi son plan pour lutte contre l'augmentation des abandons d'animaux de compagnie. 20 millions d'euros vont être débloqués pour agrandir les lieux d'accueils, comme les SPA (Service de protection des animaux).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les abandons d'animaux passibles de trois ans d'emprisonnement

Le gouvernement a également prévu une campagne de sensibilisation via des affiches sur les aires d'autoroute. De nombreux animaux y sont abandonnés pendant l'été. Sur les 100.000 animaux délaissés chaque année, 60.000 le sont sur ces aires de repos durant l'été. De plus, ce plan prévoit également un renforcement des sanctions pour les personnes qui abandonnent leurs animaux de compagnie dans la nature. Ils ne seront plus passibles de deux, mais de trois ans de prison. Enfin, pour éviter les achats impulsifs, tout nouveau propriétaire devra prendre connaissance d'une charte rappelant les dépenses que représente un animal, mais aussi du temps qu'il faut passer avec lui. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une hausse de 14% des animaux recueillis

Ce plan intervient deux semaines après l'alerte de la SPA sur la saturation de ses 800 refuges le 8 juillet. Ils constatent une hausse de 14% des animaux recueillis par rapport à 2019. 62 refuges ont atteint leur capacité maximale début juillet. 

Une hausse des abandons, notamment de chats et de chatons, dû à la crise sanitaire selon la SPA. "Certainement parce que pendant les confinements on n'a pas eu de stérilisations sur les chats libres. Un couple de chats en quatre ans peut avoir jusqu'à 20.000 descendants. Il y en a vraiment partout. Beaucoup de chats ont aussi été achetés pendant le confinement par des gens qui, maintenant, les abandonnent parce qu'ils se rendent compte que leur vie est compliquée pour sortir de chez eux et partir en vacances." Ils rappellent que si les refuges sont trop saturés cet été, les animaux recueillis seront euthanasiés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess