Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Abandons d'animaux pendant l'été : le refuge de la SPA à Gennevilliers en a recueillis plus cette année qu'en 2018

-
Par , France Bleu Paris

Cette année encore les abandons ont été nombreux avant les vacances d'été. Au refuge de la SPA à Gennevilliers, 263 animaux ont été laissés par leur propriétaire au mois de juillet, c'est 36 de plus que l'année dernière à la même période. Le refuge est quasiment plein alors que l'été n'est pas fini.

263 animaux ont été abandonnés au refuge SPA de Gennevilliers cette année au mois de juillet, c'est 36 de plus que l'année dernière.
263 animaux ont été abandonnés au refuge SPA de Gennevilliers cette année au mois de juillet, c'est 36 de plus que l'année dernière. © Radio France - Kathleen Comte

Gennevilliers, France

On en parle chaque année au moment des vacances : les animaux abandonnés ou remis à la SPA (la Société protectrice des animaux). Des pratiques illégales qui continuent d'exister malgré des campagnes publicitaires toujours plus choc. Cette année encore, plus de 8 000 animaux ont été abandonnés au 31 juillet dans toute la France, 1 500 dans les six refuges d'Ile-de-France et l'été n'est pas fini.

A Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine se trouve le plus grand refuge SPA de la région. Il peut accueillir jusqu'à 280 animaux (150 chats et 130 chiens). Et le refuge est quasiment complet puisqu'à ce jour, 151 chats et 90 chiens sont accueillis sur place. 

Sur place, une fois recueillis, les animaux sont soignés, nourris, vaccinés et stérilisés avant de pouvoir être adoptés. - Radio France
Sur place, une fois recueillis, les animaux sont soignés, nourris, vaccinés et stérilisés avant de pouvoir être adoptés. © Radio France - Kathleen Comte

Et le site de Gennevilliers n'a pas été épargné par les abandons cette année encore puisqu'au mois de juillet, le refuge a recueilli 263 chiens et chats soit 36 de plus que l'année dernière à la même période. Et toutes les excuses sont permises comme l'explique Marine Buelli, ex-bénévole devenue chef d'équipe : "Parce que les propriétaires n'ont plus le temps, parce que l'enfant est parti, parce qu'ils ne savent pas quoi faire des chatons et l'éternel 'Je pars en vacances'. Parfois, ils arrivent avec un carton avec une maman et dix chatons et ils nous ordonnent de les prendre."

"On a vraiment l'impression de l'animal consommation" (Marine Buelli, chef d'équipe au refuge SPA de Gennevilliers).

Des pratiques que Marine Buelli explique : "On voit un manque de patience pas possible de la part des propriétaires. On pourrait changer d'animal comme on change de téléphone. Dès que ça ne va pas, on le ramène à la SPA. On vient ici en nous disant que de toute façon c'est notre travail. Il y a plusieurs années, les gens n'étaient pas comme ça. D'où l'importance que le gouvernement agisse et verrouille en amont certains sites où on peut acquérir des animaux, certaines animaleries ou encore certains pseudo-éleveurs. Nous on sature depuis quelques années."

Une adoption responsable

Une fois l'animal réceptionné, la SPA le soigne, le nourrit, le vaccine, le stérilise et le puce avant de pouvoir le faire adopter et là encore tout n'est pas permis. La Société protectrice des animaux a des règles. Il faut d'abord que tous les membres du foyers viennent ensemble pour choisir leur futur compagnon. Il faut également fournir un justificatif de domicile, un justificatif de revenus et une pièce d'identité. Il faut ensuite remplir un formulaire qui permettra aux bénévoles de vous orienter vers le bon animal, celui fait pour vous : "Le but de la SPA est de faire une adoption qui va fonctionner sur le long terme", ajoute Marine Buelli. Et le coup de cœur doit être réciproque. L'animal doit également choisir ses futurs propriétaires. 

Il est possible d'adopter des animaux y compris l'été. Quelques règles sont toutefois à respecter. - Radio France
Il est possible d'adopter des animaux y compris l'été. Quelques règles sont toutefois à respecter. © Radio France - Kathleen Comte

Une fois le choix fait il faut encore passer à la caisse. Comptez 150 euros pour adopter un chat, 250 euros pour un chien adulte, 300 pour un chiot. La SPA offre également la possibilité d'adopter des animaux plus âgés ou ayant un léger problème de santé. Des animaux en "SOS adoption" et pour lesquels aucun prix n'est fixé. L'adoptant verse ce qu'il souhaite, les frais sont libres.

Une méthode appliquée à Gennevilliers qui a permis - en juillet - à 218 chiens et chats de trouver une nouvelle famille. Par ailleurs, si on regarde les chiffres de l'année dernière, sur les 44 000 animaux abandonnés dans tous les refuges de France, 38 000 ont été adoptés. Sachez enfin qu'il est possible d'adopter l'été puisque les refuges de la SPA sont ouverts en ce moment.