Société

Accident mortel lors d'une battue dans les Landes à Arsague : l'enquête se resserre sur deux chasseurs

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne lundi 17 mars 2014 à 18:27

Ces deux hommes étaient les seuls à proximité immédiate de la victime selon le Parquet de Dax, mais ils n'ont pas été placés en garde à vue après leur audition devant les gendarmes.

Les gendarmes les ont auditionnés, comme tous les participants à cette battue, mais aucun des deux n'a avoué le tir mortel. Ils reconnaissent seulement avoir tiré plusieurs coups de feu pour tenter d'atteindre un animal qui fuyait. Ils utilisaient a priori exactement la même arme, des fusils à canon lisse, saisis par les enquêteurs, et les mêmes balles. Impossible donc à ce stade d'en inculper un des deux. Ces deux chasseurs, visiblement chevronnés, ont donc été laissés en liberté après leur audition, pas de placement en garde à vue.

Ils seront réentendus quand les enquêteurs auront les résultats des analyses balistiques. Des spécialistes de la police scientifique de Toulouse sont venus à Assargues aujourd'hui pour effectuer de nouvelles mesures, calculer des angles de tir, les trajectoires des balles. Il faudra rapprocher ces résultats avec ceux de l'autopsie du corps de la victime. Elle a eu lieu cet après-midi à l'institut médico légal de Bordeaux.