Société

Accidents de la route dans le Doubs : le préfet alourdit les sanctions

Par Laurine Benjebria, France Bleu Besançon vendredi 6 octobre 2017 à 15:59

La préfecture du Doubs alourdit les sanctions ce week-end pour les conducteurs sous emprise d'alcool et de stupéfiant
La préfecture du Doubs alourdit les sanctions ce week-end pour les conducteurs sous emprise d'alcool et de stupéfiant © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

La préfecture du Doubs réagit avec fermeté après les derniers accidents sur les routes du département. Dès samedi, elle rallonge la durée de suspension du permis de conduire pour les conducteurs sous emprise d'alcool et de stupéfiant.

Le directeur de cabinet du préfet du Doubs, Nicolas Régny, avait prévenu sur France Bleu Besançon qu'il serait " impitoyable" envers les conducteurs qui dépassent les limites autorisées, en matière de vitesse et d'alcoolémie. Promesse tenue.

La préfecture durcit le ton ce vendredi. Dès demain, les conducteurs sous emprise d'alcool et de stupéfiant verront la durée de leur suspension s'allonger. Trois mois sans permis pour les conducteurs ayant entre 0,4g et 0,5g d'alcool dans le sang - contre un mois de suspension auparavant.

Il faut dire qu'en septembre, 11 personnes ont été tuées sur les routes du Doubs. Dont six à cause de la vitesse excessive et d'alcool ou de stupéfiant.

Dernier accident en date, celui du rond-point de la rue de Belfort à Besançon. Trois personnes ont perdu la vie : deux femmes âgées de 19 ans, tuées sur le coup, et un homme de 21 ans, décédé mardi de la suite de ses blessures. Le conducteur comparaît aujourd'hui au Palais de Justice.

Dans un communiqué de presse ce vendredi, la préfecture du Doubs appelle les conducteurs à la vigilance et à la prudence.