Société

Accueil de réfugiés dans la Somme : les communes s'organisent

Par Marie Mutricy, France Bleu Picardie mardi 8 septembre 2015 à 7:00

Septembre 2015 : des migrants arrivent en gare de Vienne en Autriche.
Septembre 2015 : des migrants arrivent en gare de Vienne en Autriche. © Max PPP

Après les citoyens, les institutions. Plusieurs communes de la Somme vont se rendre samedi à la réunion proposée par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour organiser l'accueil des réfugiés. La municipalité d'Amiens réserve encore sa réponse.

Après les milliers de migrants en Allemagne, François Hollande a annoncé que la France accueillera 24 000 réfugiés ces deux prochaines années. Plusieurs communes de la Somme vont se rendre à la réunion organisée par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, samedi à Paris.

Abbeville, Péronne et Albert volontaires 

Les maires d'Abbeville, Péronne et Albert n'ont pas forcément la même couleur politique, mais eux ou leurs représentants seront là, samedi, à Paris, à la réunion proposée par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour coordonner les efforts de chaque commune.

"Accueillir les demandeurs d'asile, c'est une obligation de notre Constitution" explique le maire socialiste d'Abbeville, Nicolas Dumont. 

Le maire socialiste d'Abbeville, Nicolas Dumont

Le député-maire UDI d'Albert, Stéphane Demilly veut savoir ce que sa ville peut faire. L'UDI Thérèse Dheygers est volontaire, à Péronne, mais souhaite le soutien financier de l'Etat. 

"On ne peut pas demander plus d'efforts aux Péronnais. La ville est volontaire mais l'Etat doit s'engager financièrement - Thérèse Dheygers, maire UDI de Péronne

La maire UDI de Péronne, Thérèse Dheygers

Amiens réserve sa réponse, RESF manifeste

La ville d'Amiens communiquera d'ici vendredi. Les militants de RESF (Réseau Education Sans Frontière) se rassemble mardi soir pour pousser la commune à s'engager.

"Les initiatives citoyennes, c'est du provisoire. La ville comme le département et la région doivent offrir une réponse institutionnelle - Marcel Dekervel, de RESF à Amiens

Marcel Dekervel de RESF appelle à manifester ce soir à 18h à Amiens

A Corbie, Brigitte a accueilli une famille tchétchène pendant plus d'un an. 

Le diocèse d'Amiens y réflechit

Le diocèse d'Amiens tient déjà une permanence d'aide juridique aux migrants toutes les semaines. L’évêque d'Amiens, Monseigneur Leborgne est à Rome, mais il réfléchit déjà à ce que pourrait offrir les paroisses de la Somme. Il souhaite néanmoins en discuter avec les autorités publiques avant toute annonce.