Société

Accueil des migrants: quelles initiatives en Normandie ?

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 8 septembre 2015 à 18:08

Migrants en macédoine (illustration)
Migrants en macédoine (illustration) © Max PPP - Nake Batev

François Hollande a annoncé vouloir accueillir 24.000 réfugiés en deux ans en France. Un investissement de quelques millions d'euros qui "ne se fera pas au détriment d'autres politiques", selon le ministre des Finances. Quelles initiatives sont nées ces derniers jours en Normandie ? Tour d'horizon.

L'objectif fixé par le Président de la République est donc d'accueillir 24.000 migrants dans les deux ans qui viennent. Depuis cette annonce, des particuliers en Normandie se font connaitre pour proposer d'héberger des réfugiés chez eux.

Un retraité ouvre les portes de sa maison dans l'Eure

Yves Quiniou a 63 ans, il se dit prêt à recevoir une famille de réfugiés dès que possible dans sa grande maison du Neubourg. Objectif pour lui, être utile à autrui.

Yves Quiniou prêt à accueillir des réfugiés chez lui au Neubourg dans l'Eure

Les maires invités à trouver des places d'accueil

Tous les maires de France ont reçu un courrier de Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur leur demande d'accueillir des migrants et de rejoindre ainsi le réseau des "villes solidaires". En Normandie, le maire socialiste de Cherbourg Jean-Michel Houllegatte répond à l'appel.

Jean-Michel Houllegatte, maire de Cherbourg veut accueillir des migrants

Une quarantaine de réfugiés syriens pourraient ainsi s'installer dans le département de la Manche d'ici la fin du mois. Le maire PS de Rouen Yvon Robert se porte également candidat à l'accueil de réfugiés. Edouard Philippe, maire LR du Havre semble également prêt à faciliter l'arrivée de migrants. L'association des grandes villes de France se retrouve à Paris ce mercredi pour évoquer la situation

Les deux régions, Basse et Haute-Normandie, ont également débloqué une enveloppe de 50 000 euros pour les associations qui oeuvrent à l'accueil des réfugiés.

Rassemblements "Pas en notre nom" à Caen et Rouen

Une ronde silencieuse à Caen le samedi 5 septembre, un "rassemblement citoyen" avec environ 300 personnes à Rouen le dimanche 6 septembre avec à chaque fois ce slogan: "pas en notre nom."

Environ 300 manifestants réunis à Rouen en faveur des migrants ce dimanche - Radio France
Environ 300 manifestants réunis à Rouen en faveur des migrants ce dimanche © Radio France - Justin Morin

Les manifestants rouennais voulaient faire passer ce message : oui, les réfugiés sont les bienvenus dans notre pays. Un message destiné aux politiques, que beaucoup accusent d'inaction. Pour Magali, présente dans le cortège de Rouen, les récents engagements du gouvernement ne font qu'exploiter la vague d'émotion créée par la photo du petit Aylan.

Magali, manifeste en faveur des migrants à Rouen

Les diocèses normands incitent les fidèles à accueillir des réfugiés

Le Pape François appelle les catholiques à faire un geste concret pour les migrants et les invite à ouvrir leur bras à une famille dans la difficulté. La consigne est relayée notamment par l'Evêque de Coutances et Avranches dans la Manche, Monseigneur Laurent Le Boulc'h.

L'evêque de Coutances dans la Manche

Le diocèse de Bayeux-Lisieux dans le Calvados relaie aussi l'appel des évêques pour accueillir des familles dans chaque paroisse.

Un bailleur social du Calvados met à disposition 10 logements

Le bailleur social (La Plaine Normande)  qui gère un parc de 11 000 logements, a confié le dossier à Adoma qui s'occupe des personnes exclues du logement. Pour son président, Xavier Le Coutour, la démarche va de soi.

Xavier Le Coutour, président de la Plaine Normande