Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accueil du public, couvre-feu, films à voir : ce qu'il faut savoir sur la réouverture des cinémas ce mercredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les salles de cinéma rouvrent ce mercredi après plus de six mois de fermeture. Avec la météo maussade annoncée, les salles obscures devraient attirer de nombreux spectateurs malgré les limitations de jauge. Accueil du public, couvre-feu et films à l'affiche : France Bleu fait le point.

Les salles de cinéma rouvrent ce mercredi partout en France
Les salles de cinéma rouvrent ce mercredi partout en France © AFP - Riccardo Milani / Hans Lucas

Ce mercredi 19 mai, les Français vont retrouver un peu de liberté. La deuxième phase du déconfinement sera marquée par un allongement du couvre-feu, la réouverture des terrasses en demi-jauges et des lieux de culture. Mais avec la météo maussade annoncée, il est fort possible que ce soit le cinéma qui remporte le plus de succès. Quelles sont les règles de réouverture des salles obscures ? Quel protocole sanitaire et surtout quels films aller voir ? France Bleu fait le point. 

Jauge de 35% 

Ils étaient fermés depuis le 30 octobre 2020 et enfin les 2.045 cinémas de France vont pouvoir accueillir à nouveau leurs spectateurs à partir de mercredi. Mais pas dans n'importe quelles conditions. Le gouvernement a prévu une reprise progressive des activités contraintes de fermer pendant plus de six mois. Les salles obscures, comme les lieux de culture, pourront dans un premier temps accueillir jusqu'à 35% de leur capacité d'accueil. Un fauteuil sur trois donc. C'est un accueil plus faible que ce qui avait eu lieu en juin 2020 lors du premier déconfinement. Mais les personnes qui vont en famille au cinéma pourront être réunies par groupes de six maximum. 

Pas de popcorn pendant la séance

Evidemment, le port du masque reste obligatoire à l'intérieur des salles. Par conséquent, il sera donc interdit de manger des popcorn ou de boire un soda à l'intérieur du cinéma, même s'il sera toujours possible d'en acheter à la caisse, à condition de le déguster à l'extérieur. Les établissements sont également tenus de mettre en place des sens de circulation afin de fluidifier les importants flux de public. 

Gare au couvre-feu

Ce mercredi, le couvre-feu est allongé de 19h à 21h. Les cinémas devront donc s'arranger pour que leurs séances se terminent avant l'heure fatidique afin de permettre à leurs spectateurs d'avoir le temps de rentrer chez eux. De nombreuses salles vont s'adapter et proposer une dernière séance aux alentours de 19h et qui devrait prendre fin 15 à 20 minutes avant le début du couvre-feu. 

Il faudra donc attendre le 9 juin, et l'allongement du couvre-feu à 23h, pour profiter d'une séance nocturne. A cette date, la capacité d'accueil du public sera augmentée à 66% de la jauge, soit deux fauteuils sur trois. 

Une avalanche de films  

Après plus de six mois de fermeture et un calendrier fortement chamboulé depuis mars 2020, c'est la bousculade du côté des films. Ces sont 400 long métrages qui attendent de pouvoir sortir en salles et qui vont tenter de se démarquer pour attirer les spectateurs dans les semaines à venir. Dès ce mercredi, pas moins de 45 films sont à l'affiche, dont la moitié inédits, l'autre déjà sortis avant le dernier confinement. 

Passé cette déferlante, il faudra encore compter entre 15 et 20 sorties par semaine, dont les films récemment oscarisés, puis les choses pourraient se corser à nouveau avec la levée des jauges début juillet, la cohorte de films présentés à Cannes le même mois et le retour à venir des blockbusters américains. Les professionnels du cinéma n'ont pas réussi à s'entendre sur un calendrier des sorties, même si les distributeurs indépendants vont continuer à discuter entre eux. 

Quels films aller voir ? 

Il y en aura donc pour tous les goûts dès mercredi. Mais voici un défrichage des principaux films qui seront à l'affiche pour la réouverture des cinémas. Les salles nous feront (re)découvrir plusieurs films sortis au mois d'octobre, juste avant le second confinement. 

Ce sera ainsi le cas de "Adieu les cons", la comédie de et avec Albert Dupontel, récompensée sept fois aux César. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La comédie absurde de Quentin Dupieux, "Mandibules" sera aussi à l'affiche. Le film avait été présenté à la dernière Mostra de Venise. Au casting, l'on retrouve les deux humoristes du Palma Show ainsi que l'actrice Adèle Exarchopoulos.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Les spectateurs et spectatrices pourront retrouver le drame de Maïwenn, "ADN", sorti la veille du second confinement. Cette œuvre retrace l'histoire d'une famille bousculée par le décès du patriarche. Maïwenn a pu s'entourer d'un casting impressionnant, avec notamment Fanny Ardant et Louis Garrel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Au programme également : "Seize Printemps", le premier film de Suzanne Lindon, "Garçon Chiffon", de Nicolas Maury, "L'étreinte", réalisé par Ludovic Bergery avec Emmanuelle Béart et Vincent Dedienne, "Sous les étoiles de Paris" avec l'actrice Catherine Frot, "Envole-moi" de Christophe Barratier, avec dans le rôle-titre le petit-fils de "Bébel", Victor Belmondo.

Du côté des films étrangers, Viggo Mortensen fait son retour, cette fois derrière la caméra avec "Falling". Ce drame familial se penche sur la vieillesse et la relation entre un père et un fils.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess