Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte 12 : Les Gilets Jaunes dénoncent les violences policières et l'évasion fiscale à Clermont-Ferrand

samedi 2 février 2019 à 18:19 Par Mickaël Chailloux, France Bleu et France Bleu Pays d'Auvergne

Pour l'acte 12 de la mobilisation, les gilets jaunes ciblaient les violences policières ce samedi. A Clermont-Ferrand, le cortège s'est déplacé de la place des Salins jusqu'à Chamalières, en passant devant des banques. Car il s'agissait aussi de dénoncer l'évasion fiscale.

Le parcours a amené les Gilets Jaunes jusqu'à Chamalières
Le parcours a amené les Gilets Jaunes jusqu'à Chamalières © Radio France - Mickaël Chailloux

Clermont-Ferrand, France

Moins d'un millier selon les Gilets Jaunes, 600 selon la police : les Gilets Jaunes du Puy-de-Dôme étaient dans la rue ce samedi. Certes un peu moins présents que d'habitude, les manifestants ont tenté d'alerter l'opinion sur les violences policières. Ainsi, ils se sont rassemblés devant la Gendarmerie de Chamalières et ont réalisé une minute de silence. Au départ, il y a eu quelques sifflets et colibets contre les forces de l'ordre, mais la sécurité a remis un peu d'ordre. 

Pour l'occasion, plusieurs manifestants s'était peint l'oeil, entouré d'un maquillage noir (symbolisant les violences) et rouge en forme de larme de sang. Certains comme Pascal avait un bandeau sur les yeux. "J'ai vraiment peur maintenant" explique-t-il. Jean-Paul va même plus loin : "J'ai l'impression qu'on est dans un état dictatorial. Ils n'ont plus d'arguments, alors ils répriment" explique ce gilet jaune de la première heure. Les lanceurs de balle de défense ou encore la loi anticasseurs étaient au coeur de leurs craintes. 

Les manifetsants étaient entre 600 et 1 000 dans les rues de Clermont  - Radio France
Les manifetsants étaient entre 600 et 1 000 dans les rues de Clermont © Radio France - Mickaël Chailloux

L'évasion fiscale au programme 

Autre grand sujet de débat : l'évasion fiscale. Martine a déposé un post-it sur la banque Société Générale de Chamalières (près du Carrefour Europe). "Je veux dénoncer les 6 milliards d'agios que les banques volent aux pauvres" s'exclame cette retraité mobilisée depuis le début. 

Les post-it déposés sur une banque près de la mairie de Chamalières - Radio France
Les post-it déposés sur une banque près de la mairie de Chamalières © Radio France - Mickaël Chailloux