Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Acte 16 des gilets jaunes : à quoi peut-on s'attendre à Paris ?

samedi 2 mars 2019 à 10:28 Par Alice Kachaner et Nathalie Delpeyrat, France Bleu Paris

Ce week-end, les gilets jaunes veulent voir les choses en grand et revenir aux fondamentaux. Pour ce seizième samedi de mobilisation, plusieurs rassemblements sont déclarés en préfecture. La journée pourrait également être marquée par des actions surprises.

L'acte 15 a rassemblé 5.800 à Paris
L'acte 15 a rassemblé 5.800 à Paris © Maxppp - Norbu Wa

Paris, France

Trois mois après le début du mouvement, les gilets jaunes veulent revenir aux fondamentaux et appellent sur les réseaux sociaux à des actions non déclarées en préfecture.

Des rassemblements spontanées

Plusieurs événements circulent sur Facebook, avec des slogans bravaches comme "Gilets jaunes acte 16 : Insurrection, qui veut bloquer la place de l'Etoile".  Les organisateurs disent vouloir en finir avec le pacifisme pour retrouver  "le côté spontané qui faisait vraiment peur au gouvernement". Près de 5.000 personnes se disent intéressées par cet événement. Maxime Nicolle l'une des figures du mouvement également surnommée "Fly rider", a déjà annoncé qu'il défilerait dans la capitale. 

D'autres actions sont prévues : devant le siège de BFMTV, dans le XVe arrondissement, ou un pique-nique sur le Champ-de-Mars. 

Des manifestations déclarées

Deux cortèges quitteront la place de l'Etoile en fin de matinée. Les uns s'arrêteront près de la maison de la radio, les autres continueront vers Denfert-Rochereau.  Trois points statiques sont également prévus à partir de 10 heures, sur les Champs-Elysées, dans le XVIIe arrondissement place du Maréchal-juin et place de la République à 14 heures.  

Conséquences: des restrictions de circulation sont mises en place par la préfecture de police dans le secteur de la place Beauveau et de la rue du faubourg Saint-Honoré. Le boulevard des Invalides, la rue de Grenelle, la rue du Bac, la rue de Sèvres, la rue Vaneau, et la rue de Babylone seront également interdites à la circulation.

De son côté, la RATP a dores et déjà annoncé la fermeture de certaines stations de métro sur Twitter. Les lignes 1, 8, 9, 12 et 13 sont concernées.

Un nouveau type de projectiles

En plus des jets de pavés, les autorités redoutent les "Cacatovs", autrement dit, des bombes d'excréments, utilisées la semaine dernière à Paris selon Unsa Police. Des appels à en fabriquer circulent sur les réseaux sociaux, relayées notamment par le gilet jaune Eric Drouet.

La semaine dernière, les cortèges parisiens ont rassemblé plus de 5.800 personnes.