Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte 19 des "gilets jaunes" : interdiction de manifester à Rennes, Saint-Brieuc et Vannes

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Les préfectures des trois départements concernés ont pris des arrêtés pour interdire les éventuels manifestations de "gilets jaunes" ce samedi 23 mars.

Des gilets jaunes réunis devant le centre des impôts de Saint-Brieuc
Des gilets jaunes réunis devant le centre des impôts de Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Alors que les forces Sentinelle seront mobilisés ce samedi 23 mars à l'occasion des manifestations des "gilets jaunes", en Bretagne des arrêtés ont été pris pour interdire d'éventuelles manifestations.

A Vannes un rassemblement est pourtant prévu à 13h au parc des expositions. Quelques 500 personnes sont attendues. Les manifestants ont prévu de se rendre dans le centre-ville mais la préfecture du Morbihan a pris un arrêté interdisant de manifester dans le centre historique. 

La préfecture du Morbihan a interdit un vaste secteur à toute manifestation.
La préfecture du Morbihan a interdit un vaste secteur à toute manifestation. - Préfecture du Morbihan

Une amende de 135 euros

La préfecture des Côtes-d'Armor fait savoir elle aussi qu'elle a pris un arrêté pour interdire toute manifestation dans le centre-ville de Saint-Brieuc et à Langueux ce samedi 23 mars. Un appel a aussi été lancé sur les réseaux sociaux mais aucune déclaration n'aurait été déposée en préfecture. Les services de l'Etat explique avoir pris cette décision "pour garantir la sécurité des personnes et des biens." Tout participant à ces manifestations non déclarées peut se voir infliger une amende de 135 euros.

A Rennes, il est aussi interdit de manifester dans le centre historique (secteur nord Vilaine) indique la préfecture. Selon nos informations, un rassemblement est annoncé dans l’agglomération de Rennes ce samedi 23 mars à partir de 10h sur le parking du Castorama de Saint-Jacques-de-la-Lande.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess