Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte 22 : Les Gilets Jaunes du Puy-de-Dôme à la croisée des chemins

samedi 13 avril 2019 à 19:55 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Alors que l'acte 22 des Gilets Jaunes a rassemblé plusieurs milliers de personnes en France, certains ont voulu revenir aux fondamentaux en tentant une opération "péage gratuit" à Gerzat en milieu de matinée. D'autres ont dénoncé la loi anticasseurs du gouvernement ce samedi après-midi.

Des Gilets Jaunes manifestent avec syndicats, associations et partis politiques contre la loi anti-casseurs
Des Gilets Jaunes manifestent avec syndicats, associations et partis politiques contre la loi anti-casseurs © Radio France - Mickaël Chailloux

Clermont-Ferrand, France

Le samedi a pris une double-forme pour les Gilets Jaunes du Puy-de-Dôme. La traditionnelle marche du samedi a en effet laissé place à un grand rassemblement. Une cinquantaine d’associations, de syndicats et de partis politiques appelait à manifester ce samedi partout en France contre la "loi anti-casseurs", alors que ce texte entrait en vigueur ce jeudi. Ils étaient entre 550 et 800 personnes dans les rues.

Une manifestation en forme de convergences des luttes

Pour plusieurs manifestants, ce texte était une remise en cause directe de "la liberté de manifester". Au départ de la place de Jaude, le cortège s'est rendu ensuite devant la préfecture où les organisateurs ont demandé aux manifestants de s'asseoir sur les marches. "Nous demandons l'abrogation de ce texte" a crié un des membres de la Ligue des Droits de l'Homme, suivi par la foule des manifestants. 

Cette loi, réponse aux violences dues aux Gilets Jaunes, touche néanmoins toutes les manifestations. C'est en tout cas ce que craint Nicolas Duquerroy, syndicaliste à F.O. "Il y a eu un pas énorme réalisé par le gouvernement. On va résister" estime-t-il. 

Selon les différentes sources, ils étaient entre 550 et 800 personnes dans les rues de Clermont-Ferrand  - Radio France
Selon les différentes sources, ils étaient entre 550 et 800 personnes dans les rues de Clermont-Ferrand © Radio France - Mickaël Chailloux

"Manifester est un droit fondamental" - Claude Vidal, Amnesty International 

Tous se disaient solidaires des Gilets Jaunes, qui ont dénoncé une loi "qui méprise, dénigre, mutile et emprisonne ceux qui souhaitent pacifique vivre dans un monde plus apaisé, plus juste et plus durable." 

Ils étaient une quarantaine samedi matin près du péage de Gerzat - Radio France
Ils étaient une quarantaine samedi matin près du péage de Gerzat © Radio France - Mickaël Chailloux

Une opération "péage gratuit" pour retrouver le souffle du 17 novembre

Ce samedi matin, une quarantaine de manifestants a tenté de rejouer le 17 novembre. Les Gilets Jaunes ont voulu lever les barrières de péage de l'A71 au niveau de Gerzat, comme ils l'avaient fait il y a 5 mois. Présents sur le rond-point, ils ont été accueillis par une dizaine de gendarmes. Les forces de l'ordre ont notifié aux Gilets Jaunes que s'ils mettaient un pied sur le péage, ils risquaient la garde à vue. La dizaine de protestataires a donc distribué des tracts aux automobilistes, sur proposition d'un des manifestants. 

Des Gilets Jaunes du Puy-de-Dôme tractant au péage de Gerzat lors d'une opération "péage gratuit" qui a fait un flop - Radio France
Des Gilets Jaunes du Puy-de-Dôme tractant au péage de Gerzat lors d'une opération "péage gratuit" qui a fait un flop © Radio France - Mickaël Chailloux