Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Acte 24 : les gilets jaunes bisontins manifestent malgré une pluie battante

-
Par , France Bleu Besançon

Près de 400 gilets jaunes ont défilé ce samedi à Besançon pour l'acte 24. Malgré la pluie, ils sont venus crier leur déception après les annonces d'Emmanuel Macron cette semaine.

La météo n'a pas entamé la motivation des gilets jaunes.
La météo n'a pas entamé la motivation des gilets jaunes. © Radio France - Elie Abergel

"Emmanuel Macron parle bien, mais ce n'est pas ce que les gens attendent". Sous la pluie, Pierre, un retraité bisontin résume bien l'état d'esprit des gilets jaunes à Besançon. Malgré une météo exécrable, au moins 400 gilets jaunes ont défilé dans les rues de Besançon ce samedi. La manifestation s'est déroulée dans le calme, aucun incident n'a été signalé. 

Les gilets jaunes rejoint brièvement par les motards en colère 

"Nous sommes nombreux à être à la retraite", poursuit Pierre, "alors nous avons du temps pour manifester, nous sommes encore là pour quelques temps", explique le retraité bisontin.  Dans le cortège, personne n'est convaincu par les dernières annonces du président de la République. 

Motards et gilets jaunes main dans la main.  - Radio France
Motards et gilets jaunes main dans la main. © Radio France - Elie Abergel

Les manifestants ont été rejoints par des membres de la Fédération française des motards en colère du Doubs, venus faire hurler leurs motos au niveau du parc Micaud. De quoi redonner du baume au cœur des manifestants trempés à cause de la pluie. 

"Il veut supprimer l'ENA, mais ce n'est pas du tout ce que nous demandons, nous voulons pouvoir vivre dignement", commence Annie, gilet jaune à la retraite. Pour la manifestante, "ce n'est pas un dialogue de sourds, simplement Macron est persuadé que le néo-libéralisme nous sauvera". Et d'ajouter "cela fait 40 ans que l'on attend que _la richesse ruisselle comme promis_, ça ne fonctionne pas !

Les manifestants attendent des mesures concrètes de la part d'Emmanuel Macron  - Radio France
Les manifestants attendent des mesures concrètes de la part d'Emmanuel Macron © Radio France - Elie Abergel
Choix de la station

France Bleu