Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

La mobilisation des Gilets jaunes toujours forte à Bordeaux pour l'acte 9

samedi 12 janvier 2019 à 15:22 Par Arnaud Carré, Stéphane Hiscock et Camille Huppenoire, France Bleu Gironde

Comme depuis le début du mouvement, Bordeaux est une des villes où la contestation est vive. 6.000 Gilets jaunes selon les chiffres de la Préfecture, beaucoup plus selon les manifestants, ont défilé ce samedi dans les rues du centre-ville. Trois blessés ont été recensés et 41 personnes interpellées.

La foule des Gilets jaunes place de la Comédie.
La foule des Gilets jaunes place de la Comédie. © Radio France - Camille Huppenoire

Bordeaux, France

La place de la Comédie s'est vidée en quelques minutes après 18h, les manifestants redescendant dans la calme la rue Ste Catherine. Quelques uns sont allés place Pey-Berland faire face aux forces de l'ordre qui ont fait usage de lanceurs d'eau. Après une heure de tension, la place a été évacuée.

La place de la Comédie qui a été l'épicentre de la manifestation où les Gilets jaunes sont restés presque deux heures dans une ambiance plutôt festive.

Les Gilets jaunes ont investi les marches du Grand Théâtre en face du Grand Hôtel. - Radio France
Les Gilets jaunes ont investi les marches du Grand Théâtre en face du Grand Hôtel. © Radio France - Camille Huppenoire

Il y a eu quelques tensions sporadiques. A des jets de pavés, les forces de l'ordre ont répondu par des gaz lacrymogènes.

Trois blessés

En plus du blessé évacué dans la soirée place Pey-Berland, un homme a été touché à la tête à proximité de la rue Ste Catherine. Selon plusieurs témoins sur place, il s'agirait d'un tir de flash ball. Information que nous a démentie la Préfecture qui indique également qu'une jeune fille aurait été blessée par un tesson de bouteille.

Après avoir commencé à se rassembler à partir de 13 heures, les manifestants s'étaient élancés vers 14h40 en direction des Quinconces depuis la place de la Bourse. Le cortège avait ensuite rejoint les allées de Tourny, la place Gambetta, le cours d'Albret et se trouvait à 15h30 sur la place de la Victoire avant de remonter la rue Ste Catherine où les commerçants avaient baissé leur rideau.

Auparavant les Gilets jaunes s'étaient assis pour respecter une minute de silence.

D'importantes forces de l'ordre s'étaient déployées dans le centre ville depuis la fin de matinée, notamment autour de la place Pey-Berland ainsi qu'à proximité de la Préfecture dans le quartier Mériadeck. Le tout sous la surveillance d'un hélicoptère de la gendarmerie.

La place Pey-Berland sous haute surveillance depuis la fin de matinée. - Radio France
La place Pey-Berland sous haute surveillance depuis la fin de matinée. © Radio France - Stéphane Hiscock

Dans la matinée, 250 Gilets jaunes avaient défilé dans le calme à Coutras dans le nord du département.