Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte V - Dans le Haut-Rhin, les gilets jaunes organisent plusieurs marches blanches

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Dans le Haut-Rhin, des gilets jaunes ont organisé plusieurs marches blanches. Prévues au départ pour les morts du mouvement et pour montrer un visage pacifiste, ces marches se sont élargies aux victimes de l'attentat du 11 décembre à Strasbourg.

15 décembre à Colmar, une centaine de gilets jaunes ont organisé une marche blanche et silencieuse.
15 décembre à Colmar, une centaine de gilets jaunes ont organisé une marche blanche et silencieuse. © Radio France - Solène de Larquier

Une marche blanche... avec des gilets jaunes. Samedi 15 décembre, le mouvement signait l'acte 5 de la mobilisation. Dans le haut-Rhin, les gilets jaunes ont décidé de mener des actions différentes pour prendre en compte les événements récents. Pas de grande manifestation cette fois-ci mais plusieurs marches blanches, au rond-point d'Aspach, à Soultz-Haut-Rhin ou encore à Colmar.

Les gilets jaunes colmariens sont parties du rond point de la statue de la liberté pour aller déposer une gerbe de fleurs devant la préfecture du Haut-Rhin et observer une minute de silence. La marche, au départ prévue pour rendre hommage aux gilets jaunes morts ou blessés depuis le début de la mobilisation a finalement pris une autre tournure avec l'attentat à Strasbourg. Les Gilets jaunes ont donc défilé derrière une banderole unique sur laquelle on pouvait lire "Soutien à Strasbourg".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une "pause dans les revendications"

En dehors de cette grande banderole blanche et d'un drapeau noir en signe de deuil, aucun autre drapeau ou banderole n'a été accepté par les organisateurs, comme l'explique Michel : "Nous voulions mettre en pause nos revendications le temps de cette journée et défiler dans le silence. _On dit qu'il y a des gilets jaunes radicaux qui font tout un tas de choses pas acceptées par tout le monde donc là on montre qu'on est pacifistes_, on ne crée pas de problème, et en plus c'est un hommage aux victimes."

15 décembre à Colmar, une centaine de gilets jaunes ont organisé une marche blanche et silencieuse.
15 décembre à Colmar, une centaine de gilets jaunes ont organisé une marche blanche et silencieuse. © Radio France - Solène de Larquier

Un hommage bas-rhinois samedi prochain

Dans le Bas-Rhin, les gilets jaunes ont préféré suivre l'interdiction de manifester, suite à l'alerte attentat relevée à son niveau maximum. Ils comptent commémorer les victimes de l'attaque lors de leur prochain rassemblement samedi prochain à Strasbourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess