Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTO - Acte XXIV des "gilets jaunes" à Dijon : sept interpellations

-
Par , France Bleu Bourgogne

Deux jours après l'allocution du président d'Emmanuel Macron, les mots n'ont pas convaincu et les "gilets jaunes" étaient encore quelques centaines ce samedi. L'après-midi a débouché sur sept interpellations mais n'a pas fait de blessés. De nombreux manifestants se préparent au 1er mai.

Les manifestants dispersés par des gazs lacrymogènes Place de la République samedi 27 avril
Les manifestants dispersés par des gazs lacrymogènes Place de la République samedi 27 avril © Radio France - Sophie Allemand

Dijon, France

Initié le 17 novembre, le mouvement des "gilets jaunes" s'est poursuivi à Dijon malgré l'intervention d'Emmanuel Macron jeudi soir. La préfecture de Côte-d'Or annonce sept interpellations. Lors de l'acte XXIII, la semaine dernière, treize interpellations avaient eu lieu. Quelques 300 manifestants ont été dénombrés. La mobilisation étaient en baisse ce week-end dans le pays.

L'allocution du président n'a pas convaincu

Nathalie, une gilet jaune déguisée en Vierge, clin d'oeuil aux dons faits à la cagnotte Notre-Dame - Radio France
Nathalie, une gilet jaune déguisée en Vierge, clin d'oeuil aux dons faits à la cagnotte Notre-Dame © Radio France - Sophie Allemand

Au sein du cortège, certains n'ont même pas écouté l'allocution, considérant que "c'est du blabla, il a enfumé tout le monde." D'autres ont été fortement déçus, comme Nathalie, "ça a été beaucoup tourné sur lui, les gens attendent des réponses concrètes en terme de pouvoir d'achat justice sociale et fiscal".

Alors ils continuent de manifester, explique Mélissa : "je ne suis pas du tout d'accord, on doit travailler plus, la retraite prolongée ça me fait peur... On lâchera rien tant qu'il ne se bougera pas."

Des tensions lorsque les manifestants tentent de s'approcher de la préfecture 

Jimmy, après la dispersion Place de la République  - Radio France
Jimmy, après la dispersion Place de la République © Radio France - Sophie Allemand

Le périmètre autour de la préfecture est interdit aux manifestants depuis début décembre, a rappelé le préfet sur Twitter. 

Rendez-vous le 1er mai : vers une convergence des syndicats et "gilets jaunes" ?

La CGT a appelé à une convergence des luttes ce samedi. Pour ou contre ce ralliement entre gilets jaunes et syndicats? Au sein du cortège les avis sont partagés.

"Je suis mitigée, ils changent d'avis comme de chemise" - Mélissa

"Moi je dis qu'il faut que tout le monde se rassemble que l'on soit tous unis pour vivre bien. On est apolitique mais tous réunis on arrivera peut-être à faire quelque chose" - Aurore

Certains se mobiliseront à Paris, d'autres à Dijon ce 1er mai, prévoyant une "forte mobilisation," certains expliquant même que "ça va péter ce mercredi."

Deux membres du Street Médic 21, Florien se déplacera à Paris ce 1er mai - Radio France
Deux membres du Street Médic 21, Florien se déplacera à Paris ce 1er mai © Radio France - Sophie Allemand

Le ministère de l'intérieur a compté 23.600 manifestants dans toute la France dont 2.600 à Paris, une manifestation en baisse comparée au samedi précédent.

Rencontre avec Nathalie, gilet jaune déguisée en Vierge Marie