Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Adapter les 80 km/h, "une mesure cohérente" pour le président du département de l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Le président du conseil départemental de l'Hérault se dit prêt à revenir à 90 km/h sur certaines routes, le premier ministre a laissé entendre ce jeudi que les conseils départementaux pourraient déroger à la règle des 80 km/h tant décriée depuis un an.

"Nous serons plus crédibles si la vitesse est adaptée à la dangerosité" Kléber Mesquida (illustration)
"Nous serons plus crédibles si la vitesse est adaptée à la dangerosité" Kléber Mesquida (illustration) © Maxppp -

Hérault, France

Edouard Philippe assume toujours la limitation à 80 km/h sur la plupart des routes secondaires. Mais ce jeudi matin, le chef du gouvernement a toutefois laissé entendre que la mesure pourrait faire l’objet de dérogations, pour les routes départementales. Des dérogations qui seraient à la discrétion des présidents de conseils départementaux.

"Les limitations adaptées seront plus crédibles."

Une annonce qui satisfait le président du conseil départemental de l'Hérault. Kléber Mesquida avait écrit en ce sens au Premier ministre il y a quelques mois. C'est une mesure de bon sens : "Nous connaissons bien nos routes. Dans certains secteurs nous resterons à 80, on pourrait même descendre à 70 sur certaines routes dangereuses, et on remontera à 90 sur d'autres. Cela rendra ces limitations plus crédibles si elles sont vraiment adaptées. Je pense à quelques routes sinueuses des Hauts Cantons, avec des multiples virages, les automobilistes comprendront que si c'est limité à 70, c'est que c'est vraiment dangereux. C'est une bonne mesure qu'on revienne à la sagesse et à la responsabilité des présidents de département."

Kléber Mesquida : "Une mesure de bon sens"

"Nous sommes prêts à remettre les anciens panneaux"

Kléber Mesquida, qui a déjà une idée des routes qui pourraient repasser à 90 : "_Par exemple, on a une grande ligne droite entre Bédarieux et Béziers, une route très large avec une piste cyclable de chaque côté. C'est là que j'ai constaté un maximum d'infractions parce que à 80, c'était insupportable alors qu'_à 90, les gens étaient moins crispés et plus respectueux. Il y a d'autres routes sur le littoral également qui sont suffisamment larges avec une visibilité maximum qu'on peut remettre facilement à 90. Dès que la mesure sera officielle nous pourrons remettre les anciens panneaux que nous avons gardés. "

Kléber Mesquida "La route entre Bédarieux et Béziers pourrait repasser à 90"