Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Addictions et confinement : une association de la région Centre Val-de-Loire maintient le contact

Le confinement n'est évident à vivre pour personne, mais cela peut être critique pour des personnes souffrant d'addictions. Alcool, drogue, jeux d'argent, jeux vidéos... Entre risques d'abus ou de manques, l'APLEAT-ACEP a lancé une permanence téléphonique et une appli pour surmonter cette période.

Aider les personnes souffrant d'addictions et leurs proches en cette période de confinement, c'est l'objectif de l'APLEAT-ACEP qui lance de nouveaux outils, à distance.
Aider les personnes souffrant d'addictions et leurs proches en cette période de confinement, c'est l'objectif de l'APLEAT-ACEP qui lance de nouveaux outils, à distance. © Maxppp - Mariscal/EPA/Newscom

Jeux d'argent, drogue, alcool, troubles alimentaires, jeux vidéo intensifs en temps normal, la lutte contre ces addictions n'est déjà pas évidente, mais cette période de confinement peut parfois compliquer encore cette tâche. Un moment où il faut pour les plus jeunes, touchés par ces phénomènes, gérer aussi la présence constante de ses proches, une situation qui peut être source de tensions.

Deux lignes dédiées pendant le confinement

Pour tenter de bien gérer ces cas, l'APLEAT-ACEP, association qui vient en aide aux personnes touchées par ces difficultés, ne compte pas rompre le lien. L'association vient donc de lancer deux permanences téléphoniques : une à Orléans (02 38 62 64 62), l'autre à Bourges (02 48 70 60 33). Des professionnels de la santé et du social sont mobilisés pour écouter et assister. 

L'APLEAT-ACEP déploie aussi des équipes mobiles d'intervention et de médiation en addictologie pour aller au plus près des personnes qui pourraient être isolées. Il s'agit aussi de trouver des solutions pour les personnes qui sont en hébergement temporaire (CHRS ou structures pour sans domicile fixe) afin de les aider à respecter le confinement et ainsi se protéger.

Une nouvelle application 

Dans ses innovations, l'APLEAT-ACEP propose également une nouvelle application. Destinée plus spécifiquement aux personnes souffrant d'une maladie chronique ou présentant une addiction. Un outil adapté à la période du confinement avec des conseils, des astuces, des défis à relever pour faire jouer la motivation. 

A télécharger

Cette application est développée par l'association dans le cadre d'une recherche clinique, en lien avec le ministère de la Santé et va donc être adaptée et testée dans ce contexte particulier de confinement. Une nouveauté présentée sur le site internet de l'association. Pour la télécharger, un numéro est indiqué, mais les renseignements sont aussi disponibles sur les numéros d'accueil donnés ci-dessus.

L'occasion aussi de saluer ces bénévoles, mobilisés pendant ce confinement, pour permettre à des personnes en difficulté de trouver écoute et soutien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu