Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Adoption homoparentale en Seine-Maritime : la responsable qui parlait d'enfants "atypiques" suspendue de ses fonctions

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

Ce lundi sur France Bleu Normandie, la responsable des adoptions en Seine-Maritime affirmait que les couples homosexuels "atypiques" ne pouvaient prétendre qu'à "des enfants atypiques". Le conseil départemental a décidé de la relever de ses fonctions.

En Seine-Maritime, les dossiers d'adoption des couples homosexuels ont très peu de chances d'aboutir
En Seine-Maritime, les dossiers d'adoption des couples homosexuels ont très peu de chances d'aboutir © Radio France - Radio France

Le département de Seine-Maritime tente d'éteindre l'incendie, deux jours après les propos polémiques de la responsable du service adoption. "Les couples homosexuels ne sont pas exclus mais ils ne sont pas prioritaires" déclarait Pascale Lemare à notre micro ce lundi 18 juin. La fonctionnaire a été suspendue de ses fonctions "à titre conservatoire" annonce le président du conseil départemental dans un communiqué.

Un audit externe du service adoption 

"Je souhaite que toute la lumière soit faite sur les raisons qui l'ont poussée à prononcer de tels propos. Je réaffirme aux couples et aux célibataires, candidats à l'adoption, que le Département agit et agira toujours dans l'intérêt supérieur de l'enfant et sans aucune forme de discrimination", explique Pascal Martin. Le président du département avait déjà condamné, sur France Bleu Normandie, les propos de Pascale Lemare.

Le président du Conseil départemental a "demandé qu'un audit externe du service concerné soit engagé afin de vérifier les modalités de fonctionnement, qui jusqu'à présent, n'ont jamais été prises à défaut." Pascal Martin ajoute qu'il garde sa "confiance au personnel départemental et, tout particulièrement, à celui en charge de l'Aide Sociale à l'Enfance, qui chaque jour effectue un travail remarquable au service des habitants de la Seine-Maritime."

Ce mercredi, on a appris qu'en Meurthe-et-Moselle, une plainte pour discrimination a été déposée par l'Association des familles homoparentales. Elle vise le président du Conseil de famille de ce département de l'est de la France. Celui-ci avait déclaré en avril : "On n'a rien contre les couples de même sexe, mais tant qu'on aura des couples jeunes, stables, avec un père et une mère, on les privilégie".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu