Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Adoption : ils attendent leur petite fille depuis trois ans

jeudi 20 août 2015 à 14:41 Par Leila Benjelloun et Nelly Assénat, France Bleu Gascogne

Muriel et Jean-Marie Béziat, de Pujo-Le-Plan dans les Landes, font partie des 300 familles françaises qui attendent depuis plusieurs années leur enfant légalement adopté en République Démocratique du Congo. Le pays africain bloque la sortie du territoire pour tous les enfants adoptés à l'étranger.

Muriel et Jean-Marie Béziat devant les photos de leur petite Zoé
Muriel et Jean-Marie Béziat devant les photos de leur petite Zoé © Radio France - Leila Benjelloun

Elle s'appelle Zoé Béziat, du même nom de famille que Muriel et Jean-Marie qui l'ont adoptée il y a deux et demi en République Démocratique du Congo

Mais malgré le jugement d'adoption et tous les documents en règle, Zoé n'est encore jamais venue chez elle, dans le petit village landais de Pujo-le-Plan. 

Le reportage de Leila Ben Jelloun

La petite fille qui a 6 ans et demi aujourd'hui, fait partie des centaines d'enfants de RDC adoptés par des couples étrangers mais qui sont bloqués dans leur pays à cause d'une décision du gouvernement de RDC .

Le pays a en effet gelé tous les visas de sortie d'enfants adoptés par des étrangers après un scandale d'enfants échangés sur internet aux Etats-Unis.Conséquence...en France comme dans de nombreux autres pays occidentaux (Etats-Unis, Belgique,Italie, Canada, Pays-Bas...) 300 couples (français, 1300 au niveau international) sont privés de leur enfant... condamnés à attendre un geste du président KabilaLe pays a en effet gelé tous les visas de sortie d'enfants adoptés par des étrangers après un scandale d'enfants échangés sur internet aux Etats-Unis.Conséquence : rien qu'en France 300 couples sont privés de leur enfant... condamnés à attendre un geste du président Kabila. 

A Pujo-Le-Plan dans les Landes, Muriel et Jean-Marie Béziat n'ont jamais serré Zoé dans leurs bras. Ils disposent de quelques photos et beaucoup d'espoir. 

"On a reçu quelques dessins (...) On a eu notre petite Zoé au téléphone. C'est notre fille, on ne lâchera pas". — Jean-Marie Béziat

Un collectif de parents a obtenu un rendez-vous avec un représentant du ministère des affaires étrangères français. Des groupes de parents se sont créés sur internet et les réseaux sociaux.  

Parallèlement l'association "Vivre en famille", qui représente 200 couples, multiplie les contacts et les voyages entre la France et le Congo. Elle espère aussi  que la situation se débloquera en septembre à l'occasion d'un nouveau conseil interministériel congolais.