Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Aéroport de Nantes : environ 200 manifestants opposés au réaménagement bloquent l'accès au site

Environ 200 manifestants bloquent ce lundi soir l'accès à l'aéroport de Nantes-Atlantique. Ils dénoncent les mesures de réaménagement annoncées par le secrétaire d'Etat chargé des transports. Parmi elles, l’allongement de la piste de 400 mètres vers le sud.

Des manifestants bloquent l'accès à l'aéroport
Des manifestants bloquent l'accès à l'aéroport © Radio France - Florian Cazzola

Nantes, France

Le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé ce lundi à Nantes les mesures retenues par l'État pour le réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique. Il s'agit notamment d'allonger la piste actuelle de 400 mètres vers le sud, c'est à dire vers le lac de Grand-Lieu. Aussitôt, des opposants à ce réaménagement se sont rassemblés devant l'aéroport Nantes-Atlantique. "Réaménagement, on n'en veut pas" scandent les manifestants. À 19h ce lundi soir, environ 200 personnes bloquent l'accès au site aéroportuaire.

Des manifestants favorables au transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique - Radio France
Des manifestants favorables au transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique © Radio France - Florian Cazzola
Un bus bloqué devant l'aéroport de Nantes  - Radio France
Un bus bloqué devant l'aéroport de Nantes © Radio France - Florian Cazzola

La circulation est paralysée autour de l'aéroport. Sur place, la tension monte. Quelques conducteurs commencent à perdre patience. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu