Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Leonarda : Noël Mamère réclame la démission de Manuel Valls

-
Par France Bleu Gironde

Le député-maire de Bègles Noël Mamère est l'un des plus virulents à l'égard du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, après l'arrestation lors d'une sortie scolaire de Leonarda, une collégienne de 15 ans dans le Doubs, sous le coup d'une obligation de quitter le territoire. Vincent Feltesse, le député de Bordeaux, est lui aussi indigné.

Vincent Feltesse et Nöel Mamère ont violemment critiqué Manuel Valls
Vincent Feltesse et Nöel Mamère ont violemment critiqué Manuel Valls © Radio France

Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, est l'objet d'attaques de toutes parts, à gauche, depuis la révélation de l'expulsion du territoire français de Leonarda, cettecollégienne kosovare de 15 ans arrêtée par la police lors d'une sortie scolaire dans le Doubs  le 9 octobre dernier. C'est le parti de gauche qui a rélévé l'affaire et elle provoque un tollé .

Parmi les plus virulents, Noël Mamère, le député-maire de Bègles, réclame la tête du ministre de l'Intérieur à Jean-Marc Ayrault, le premier ministre, et à François Hollande, le président de la République

Noël Mamère : "ça fait deux fois que Manuel Valls franchit la ligne jaune et ça fait deux fois que le Président de dit rien"

Ont également réagi, le président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone  : "il y a la loi mais aussi des valeurs avec lesquelles la gauche ne saurait transiger, sous peine de perdre son âme "; ou encore Jean-Luc Mélenchon pour le parti de gauche, qui a aussi demandé la démission du ministre de l'Intérieur : "la honte , c'est maintenant, rendons Valls à Le Pen ".

Vincent Feltesse, le député PS de Bordeaux, et président de la CUB a également fait part de son indignation

Vincent Feltesse : "ça suffit, c'est une situation inacceptable"

"le débat dérape depuis quelques mois"

Matignon a assuré comprendre l'émotion suscitée par l'affaire et promis une annulation de la décision si l'enquête administrative diligentée démontrait qu'il y a eu faute.

INFOGRAPHIE - L'expulsion d'une collégienne kosovare
INFOGRAPHIE - L'expulsion d'une collégienne kosovare

"ça s'inscrit dans une atmosphère délétère et Manuel Valls en est responsable"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess