Société

Affaire Vincent Lambert : le Conseil d'Etat décide d'une expertise médicale

Par Eric Normand, France Bleu vendredi 14 février 2014 à 17:06

Le Conseil d'Etat
Le Conseil d'Etat © Maxppp

Finalement, le Conseil a suivi l'avis du rapporteur public : une nouvelle expertise, pour une affaire "hors norme". Les trois médecins qui conduiront cette expertise devront se prononcer avant l'été sur le "caractère irréversible" des lésions dont souffre Vincent Lambert et si ses réactions peuvent être interprétées comme "un rejet des soins" ou "un souhait que ce traitement soit prolongé".

Le conseil d'etat, refuse, pour l'instant, de trancher dans l'affaire Vincent Lambert.

La plus haute juridiction administrative française a rendu sa décision ce vendredi après-midi et a décidé d'ordonnner une nouvelle expertise médicale de Vincent Lambert, qui est hospitalisé au CHU de Reims. Trois médecins la conduiront et auront deux mois pour rendre leurs conclusions. Ils devront se prononcer sur le caractère irréversible ou non des lésions dont souffre Vincent Lambert, qui est tétraplaplégique, dans un état quasi-végétifif depuis plus de 5 ans. Ils devront dire si les réactions du patient "peuvent être interprétées comme un rejet de soins, une souffrance" ou, au contraire, comme "un souhait que ce traitement soit prolongé"

Le conseil d'Etat a donc suivi les recommandations du rapporteur public, qui s'est prononcé jeudi. Ce que regrette le docteur Eric Kariger, le chef des soins paliatifs du CHU de Reims.

Le docteur Eric Kariger, chef de l'unité des soins palliatifs du CHU de Reims

Le conseil d'Etat précise qu'une fois la nouvelle expertise médicale rendue, il se prononcera avant l'été. 

 

Partager sur :