Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Réforme des retraites : "âge pivot, âge pipeau" scande un millier de personnes dans les rues de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Entre 1.000 et 2.000 personnes ont défilé ce jeudi matin dans les rues de Montpellier dans le cadre de la 10e journée de mobilisation contre la reforme des retraites.

Le cortège montpelliérain contre la réforme des retraites ce jeudi 20 février
Le cortège montpelliérain contre la réforme des retraites ce jeudi 20 février © Radio France - Julie Gasco

La préfecture de l'Hérault a compté 1.100 manifestants ce jeudi matin dans les rues de Montpellier, plus de 2.000 pour la CGT, pour cette 10e journée de mobilisation contre la réforme des retraites. "Une bonne mobilisation" pour Serge Ragazzacci, le secrétaire départemental de la CGT. Dans le cortège emmené par les militants CGT, de nombreux enseignants ont profité des vacances scolaires pour venir défiler, aux cotés des avocats en robe, des cheminots, et des gilets jaunes.

"Âge pivot, âge pipeau !", le slogan du jour

Le rendez vous était fixé symboliquement devant la Caisse primaire d'assurance maladie. Les manifestants ont ensuite pris la direction de la gare Saint-Roch avant de remonter place de la Comédie.  

À la question, croyez-vous encore à un retrait de la réforme des retraites ? "Il n'est jamais trop tard pour manifester" répond cette fonctionnaire trentenaire. "La loi n'est pas encore votée, il y a encore du temps, même si on n'est pas à l'abri d'un 49.3" ironise cette future prof de math, mobilisée depuis le 5 décembre. "Lutter c'est vivre" clame une retraitée qui ajoute qu'elle n'est "pas fatiguée"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess