Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ahetze : trois mois après l'incendie, les écuries Fantagaro relèvent la tête

-
Par , France Bleu Pays Basque

Même si le bâtiment principal doit encore être reconstruit, les cours d'équitation ont pu reprendre et les propriétaires retrouvent petit-à-petit le sourire.

 Stéphanie et Emmanuel Fourcade, fondateurs et propriétaires des écuries Fantagaro à Ahetze
Stéphanie et Emmanuel Fourcade, fondateurs et propriétaires des écuries Fantagaro à Ahetze © Radio France - Andde Irosbehere

C'est en quelque sorte une double peine qu'on subi Stéphanie et Emmanuel Fourcade. Le 10 février dernier, un incendie ravage le bâtiment abritant le manège, le club-house et la partie habitation dans laquelle la famille s'apprêtait à s'installer. 1500 m² partis en fumée. Et ça, c'était avant de voir débarquer le coronavirus et le confinement jusqu'au 11 mai.

Incendie aux écuries Fantagaro février 2020
Incendie aux écuries Fantagaro février 2020 - Christian Etchegaray
L'incendie avait détruit le bâtiment principal, dont seul la charpente tient aujourd'hui debout
L'incendie avait détruit le bâtiment principal, dont seul la charpente tient aujourd'hui debout © Radio France - Andde Irosbehere

Aujourd'hui, seule la charpente noircie par les flammes tient debout, les stigmates sont encore visibles mais le couple commence à se remettre en selle : les assurances ont joué leur rôle, le bâtiment sera reconstruit dès cet été, et autre bonne nouvelle, les écuries ont rouvert leurs portes aux 150 adhérents mercredi dernier. 

"On peut reprendre sans problème, avec les gestes barrières, bien évidemment", explique Emmanuel. "On peut reprendre sur une partie de la structure, pas sous le manège, mais sur la carrière et dans les écuries; on peut circuler librement, un bureau de contrôle nous l'a certifié." Stéphanie est heureuse de reprendre les entraînements et retrouver ses élèves : "Enfin de la vie et du mouvement dans les écuries, car une rupture de trois mois, c'est très long."

Les élèves ont repris le chemin des entraînements, sous la houlette de Stéphanie
Les élèves ont repris le chemin des entraînements, sous la houlette de Stéphanie © Radio France - Andde Irosbehere

Énorme élan de solidarité

Le couple avait tout investi dans ce centre équestre inauguré en 2014. "Le matériel se remplace, les souvenirs plus difficilement mais bon ... on va se relever. Il y a des choses plus grave dans la vie, mais c'est vrai que ce jour-là était assez difficile". Si Emmanuel et Stéphanie remontent petit-à-petit la pente, c'est aussi grâce à l'énorme élan de solidarité qui s'est manifesté à leur égard.

"Le jour même de l'incendie, deux amis ont mis en place une cagnotte Leetchi qui est monté jusqu'à 20 000 euros. Avec des donateurs d'ici mais aussi de toute la France, certains qu'on ne connaissait pas. Tout Ahetze s'est également mobilisé pour nous porter des vêtements, du mobilier... La mairie nous a très vite relogé. Je ne suis pas sûr que s'il n'y avait pas eu tout ça, on serait reparti aussi vite."

Le couple remercie ainsi chaleureusement tous les donateurs. Il espère également reprendre au plus vite ses spectacles de voltige, dès que la situation le permettra.

Reportage France Bleu Pays Basque aux écuries Fantagaro d'Ahetze

Les gestes barrières sont bien évidemment obligatoires
Les gestes barrières sont bien évidemment obligatoires © Radio France - Andde Irosbehere
Les élèves ont pu reprendre les entraînements
Les élèves ont pu reprendre les entraînements © Radio France - Andde Irosbehere
Choix de la station

À venir dansDanssecondess