Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Air France : les pilotes appellent à la grève du 15 au 22 septembre

jeudi 28 août 2014 à 11:08 Par Julie Guesdon, France Bleu

Le puissant syndicat majoritaire des pilotes d'Air France a lancé ce jeudi un appel à la grève du 15 au 22 septembre prochains. Le syndicat reproche l'opacité d'Air France qui n'a dévoilé que les grandes lignes de son projet de réorganisation des réseaux court et moyen-courrier du groupe.

Avion de ligne de la compagnie low cost Hop, filiale d'Air France
Avion de ligne de la compagnie low cost Hop, filiale d'Air France © Michel Clementz - MaxPPP

Le syndicat SNPL AF Alpa, syndicat majoritaire des pilotes d'Air France, a appelé ce jeudi à la grève reconductible du 15 au 22 septembre prochain. Le syndicat espère que le préavis suffira pour que Air France détaille plus avant son projet Perform 2020 pour la réorganisation du groupe.

Perform 2020 concerne notamment les réseaux court et moyen-courrier. Le plan, dont les grandes lignes ont été dévoilées en juillet, prévoit de redistribuer certaines des lignes d'Air France à sa filiale régionale Hop!. Autre point du projet : le développement de la filiale low-cost du groupe, Transavia, au niveau européen. 

"On a le sentiment que tout est décidé d'avance"

Le syndicat, qui se dit favorable au plan, attend des dirigeants du groupe qu'un "dialogue constructif" soit mis en place. Perform 2020 demande une plus grande flexibilité dans la gestion des avions et des équipages pour adapter l'offre commerciale. Pour répondre à ce besoin, le syndicat propose "un groupe unique de pilotes capable de faire voler toutes les marques" du groupe. Mais a "le sentiment que tout est décidé d'avance".

Si les dirigeants d'Air France engagent des discussions avec le syndicat, celui-ci se dit prêt à retirer son préavis.