Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aire-sur-l’Adour : le proviseur a toute la confiance de son ministère

-
Par , France Bleu Gascogne

Malgré les rumeurs qui ont précédé le nouveau proviseur de la cité scolaire Gaston Crampe, l’inspecteur d’académie lui renouvelle sa confiance et appelle les enseignants et les parents d’élèves "à la raison".

Une délégation de parents et d’enseignants a été reçue pendant une heure ce matin par l’Inspecteur d’Académie.
Une délégation de parents et d’enseignants a été reçue pendant une heure ce matin par l’Inspecteur d’Académie. © Radio France

Une délégation d’enseignants et de parents d’élèves de la cité scolaire Gaston Crampe d’Aire-sur-l’Adour était reçue ce vendredi matin à la direction départementale de l’Education Nationale à Mont-de-Marsan. Une vingtaine de personnes s’était rassemblée devant les locaux de l’Inspection d’Académie en attendant des explications et des éclaircissements de la part de l’Inspecteur d’académie sur la nomination du nouveau proviseur de l’établissement.

Leur inquiétude ? La réputation de Denis Bouclon. La communauté éducative a appris seulement au début de l’été l’arrivée de ce proviseur en provenance du lycée français de Nairobi au Kenya. En quelques clics sur internet, les parents et les enseignants landais découvrent aussi sa réputation et certaines accusations portées contre lui : harcèlement, détournements de fonds ou encore pots-de-vin.

Le proviseur mis en cause porte plainte pour diffamation mais cette réputation le suit jusqu’à Nanterre où il est dans un premier temps nommé par le ministère de l’Education nationale.

Après une forte mobilisation des enseignants et des parents, Denis Bouclon est finalement nommé dans les Landes.

Deux enquêtes administratives font états des "très bons états de service"  du proviseur

L’inspecteur d’académie des Landes Jean-Jacques Lacombe se veut rassurant : "Cette fois-ci il y a les résultats de deux enquêtes administratives qui concluent à l’intégrité professionnelle de Denis Bouclon  (…) il est légitimement nommé à la rentrée scolaire au lycée d’Aire-sur-l’Adour" .

Le représentant du ministère dans le département demande aussi aux enseignants et aux parents qui ont menacé un moment de faire grève dès la rentrée de "revenir à la raison et d’avoir confiance en la décision du ministre" .

Des parents et des enseignants vigilants

Les documents relatant ces deux enquêtes administratives sont confidentiels, mais "c’est quand même un élément décisif" , selon Bruno Decriem, professeur d’histoire et élu CGT à la cité scolaire Gaston Crampe. Les enseignants prévoient de se rassembler en assemblée générale le 1er septembre, jour de la rentrée des professeurs, pour évoquer ensemble la suite ou non à donner à cette affaire.

De leur côté les parents d’élèves ne sont pas forcément complètement rassurés, mais "veulent que le climat s’améliore" , explique la représentante FCPE Nathalie Burret, qui ajoute qu’ils restent "vigilants" .

« Il y a toute garantie d’intégrité professionnelle » pour l’Inspecteur d’Académie Jean-Jacques Lacombe

Choix de la station

À venir dansDanssecondess