Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Collecte des Restos du Cœur : 74 tonnes attendues en Savoie et 110 en Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La collecte des Restos du coeur démarre aujourd'hui et se déroule jusqu'à dimanche midi. Il est possible de donner des denrées alimentaires et produits d'hygiène dans 54 grandes surfaces en Savoie et 45 en Haute-Savoie.

La collecte des Restos du coeur démarre ce vendredi
La collecte des Restos du coeur démarre ce vendredi © Radio France - Justine Leblond

74 tonnes en Savoie et 110 en Haute-Savoie : c'est ce qu'espèrent récolter les deux antennes des Restos du Cœur pendant les deux jours et demi de collecte. Pâtes, riz, produits d'hygiène et autres denrées sont les bienvenus jusqu'à dimanche midi. Les points de collecte sont présents dans des grandes surfaces réparties sur l'ensemble des deux départements : 54 en Savoie et 45 en Haute-Savoie

Un peu moins de bénéficiaires, mais plus de précarité

Avec la pandémie, les Restos du cœur de la région ont un peu moins d'activité, alors que la précarité continue d'augmenter. On note une baisse de 2 % au niveau de l'Auvergne-Rhône-Alpes, et de 8 % en Savoie. Plusieurs bénéficiaires ne se déplacent plus, par peur d'attraper le covid : "Ce sont surtout des personnes seules qui ont arrêté de venir, notamment des personnes âgées", explique Didier Millous, le président de l'antenne savoyarde qui compte par ailleurs beaucoup plus d'étudiants qu'avant. 

Je crains qu'une nouvelle vague arrive avec les saisonniers, puisque les stations n'ont pas ouvertes. On va avoir une population qu'on a encore jamais connu qui va venir nous voir. - Didier Millous, président des Restos du cœur de Savoie

Didier Millous, président des Resto du coeur en Savoie

"On a beaucoup moins de contact qu'avant"

Au centre d'Aix-les-Bains, les bénévoles répètent tous que le contact avec les bénéficiaires a changé, voire disparu. "Avant on offrait le petit-déjeuner à l'intérieur. Désormais, les bénéficiaires sont obligés de faire la queue dehors, pour attendre leur colis", détaille Geneviève Dellinger, la responsable aixoise. 

Une situation difficile pour les bénéficiaires, comme pour les bénévoles : "on échangeait beaucoup ensemble, on partageait des recettes... Là, on n'a plus tout ça, on a plus vraiment de contact", témoigne tristement Chantale Salvetti qui tente tout de même de maintenir le lien, en extérieur.

Reportage au centre des Restos du coeur d'Aix-les-Bains

Les bénévoles d'Aix-les-Bains ont préparé la collecte qui démarre aujourd'hui
Les bénévoles d'Aix-les-Bains ont préparé la collecte qui démarre aujourd'hui © Radio France - Justine Leblond
Choix de la station

À venir dansDanssecondess