Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On a 66% de bénéficiaires nouveau profil" dit Alain Depuichaffray des Restos du Cœur en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

C'est aujourd'hui le début du grand week-end de collecte des Restos du Cœur. Alain Depuichaffray, président des Restos du Cœur de Haute-Vienne, craint une campagne compliquée vu le contexte, manque de bénévoles et explosion des besoins. Il était l'invité de France Bleu Limousin ce vendredi matin.

Collecte des Restos du coeur (image d'illustration, 2019)
Collecte des Restos du coeur (image d'illustration, 2019) © Maxppp - Alexis Sciard

Le grand week-end de collecte annuelle des Restos du Cœur débute ce vendredi. Alain Depuichaffray, président des Restos du Cœur de Haute-Vienne, craint une campagne compliquée par le contexte avec le manque de bénévoles et une explosion des besoins. 

Invité de France Bleu Limousin ce vendredi matin, Alain Depuichaffray a reconnu qu'en Haute-Vienne comme ailleurs, "on manque de bénévoles sur ces deux jours. Les gens, sûrement par crainte, ne veulent pas venir même une demi-journée nous donner un coup de main, d'ailleurs il y a des départements que feront leur collecte plus tard car ils manquent de bénévoles", ce qui est notamment le cas en Corrèze en effet.

Malgré tout, "sur les 72 magasins où nous serons présents, on sera à peu près bon partout" a expliqué Alain Depuichaffray, à quelques exceptions près, où des caddies seront quand même laissés à disposition du public pour que les haut-viennois déposent leurs dons. "Toutes les règles sanitaires seront respectées et on demandera aux donateurs de mettre directement les produits dans les caddies pour qu'il n'y ait pas de contacts directs".

Explosion du nombre de nouveaux bénéficiaires

Cette collecte risque donc d'être plus difficile, en raison de ce contexte particulier, et c'est inquiétant car parallèlement les besoins ont explosé avec la crise. "On va passer en campagne d'été dans quelques jours, et on a cette année 66% de bénéficiaires nouveaux profils, des gens en chômage partiel, beaucoup d'étudiants, on n'avait jamais vu ça", constate le président des Restos du cœur de Haute-Vienne, rappelant que l'association fondée par Coluche "manque surtout de produits d'hygiène et de produits pour bébés".

Difficulté supplémentaire enfin pour cette collecte 2021, le couvre-feu. "Les magasins nous demandent de quitter les lieux vers 17h30, ce qui va aussi nous perturber dans nos ramasses". Malgré toutes ces contraintes, "on compte sur vous" a conclu Alain Depuichaffray, qui reconnait la grande générosité des Haut-viennois lors des campagnes régulières des Restos du Cœur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess