Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Près de chez nous

Alain et son triporteur offrent un moment d'évasion à des résidents d'EHPAD

-
Par , France Bleu, France Bleu Armorique

Avec l'âge et la dépendance, les sorties au grand air sont de plus en plus difficiles à organiser pour les résidents des EHPAD. Alain Séradin a décidé de permettre aux personnes âgées de Saint-Brieuc de se promener en triporteur en toute sécurité.

France Bleu Armorique et son reporter Johan Moison sont allés à la rencontre d'Alain Séradin, le responsable de l'antenne à Saint-Brieuc de l'association "À vélo sans âge" qui permet à des résidents d'EHPAD de sortir de leur quotidien pour des balades en triporteur.

Tous les jours entre 13h et 14h, Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud reviennent dans leur émission Une heure en France sur le meilleur des régions. Le 22 mars dernier, ils ont reçu Alain Séradin qui a partagé avec les auditeurs de France Bleu sa belle initiative pour donner du bonheur, de la bonne humeur et du plaisir aux personnes âgées en leur permettant de redécouvrir leur ville.

L'air vif doit avoir sans doute quelques effets sur les personnes, ça doit stimuler. 

Le droit au vent dans les cheveux

C'est avec cette maxime que l'association À vélo sans âge définit son concept de permettre à des personnes âgées, qu'elles soient isolées ou bien encore résidant dans un EHPAD, de se balader en triporteur en toute sécurité. L'association milite pour redonner à nos aînés le droit de se réapproprier la ville et la nature environnante, tout en favorisant les rencontres intergénérationnelles.

Association internationale née au Danemark, en 2012, à l'initiative d'Olle Kassov, le modèle français voit le jour, quant à lui, trois ans plus tard.

La première expérience d'Alain

Alain Séradin découvre ces sorties à triporteur lors d'une visite à l'EHPAD où vivait sa mère, à Lannion. L'antenne locale de l'association recherchait des pilotes.

Comme j'avais du temps devant moi et que le projet semblait bien séduisant, j'ai proposé mes services. 

Après avoir été formé, Alain Séradin s'engage dans l'aventure et propose tous les vendredis, pendant un an, deux balades aux résidents de l'EHPAD. 

Fort de cette expérience, il décide avec sa femme Catherine de créer une structure dans leur ville de résidence, Saint-Brieuc. L'antenne est ainsi créée depuis un an et demi et fait la joie des personnes âgées habitant dans la préfecture des Côtes-d'Armor.

Petite étape lors d'une balade organisée par l'association "À vélo sans âge" à Saint-Brieuc
Petite étape lors d'une balade organisée par l'association "À vélo sans âge" à Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Un bonheur communicatif

Le regard d'Alain Séradin s'éclaire quand il évoque les bienfaits de ces balades.

Ce qui est fort avec ce triporteur, c'est qu'il est réellement porteur de joie, de bonne humeur, et de plaisir.

Tous ces sentiments sont partagés par les personnes transportées, les pilotes mais également par les habitants qui voient passer ce joyeux cortège de triporteurs et d'éclaireurs. Il n'est pas rare de voir des sourires et des pouces se lever pour encourager cette belle initiative.

C'est ce bonheur-là qui pousse tous les acteurs de ces promenades à attendre la prochaine sortie avec impatience.

Deux triporteurs de l'association "À vélo sans âge" dans les rues de Saint-Brieuc
Deux triporteurs de l'association "À vélo sans âge" dans les rues de Saint-Brieuc - Alain Séradin

La valeur du partage

Parmi les principes fondateurs d'À vélo sans âge, le partage est celui qui touche le plus Alain Séradin. Lors des promenades, il vit réellement l'instant présent qui est "un moment agréable, fort [...] un temps aussi d'écoute".

Il est important qu'on soit attentifs à ce que des personnes transportées peuvent nous raconter. 

Chaque sortie fait l'objet de beaux échanges, mais dernièrement, l'une des résidentes a bien voulu partir en balade. Au détour de la traversée d'un quartier de Saint-Brieuc, elle s'est remémorée des souvenirs qu'elle a partagés avec ses compagnons de route. Cette expérience l'a poussée à demander une visite à la gare puis au port du Légué pour aller voir les bateaux.

Toutes ces balades sont ainsi l'occasion d'échanges étonnants et riches.

Un concept qui séduit

Avec le succès de ces balades en triporteur, Alain Séradin reçoit de plus en plus de demandes de partenariats par des responsables institutionnels ou associatifs.

Partager la mémoire de la ville

Les archives municipales de Saint-Brieuc se sont rapprochées d'Alain Séradin avec comme projet de faire raconter des histoires par des conteurs sur certaines étapes des balades.

Quand le virtuel s'invite lors des sorties 

Dernièrement, un vidéaste a pris contact avec l'association et a proposé de prolonger le voyage des participants avec des casques virtuels qui diffuseraient lors de certaines étapes des vues faites par drones.

Une chose est sûre, Alain Séradin est convaincu qu'il y aura plein de beaux projets à mener à l'avenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess