Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Albon-d'Ardèche : la mairie obligée de fermer le camping faute de moyens

lundi 30 avril 2018 à 4:29 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

C'est un appel à l'aide que lance le petit village d'Albon-d'Ardèche. La commune vient de fermer le camping municipal faute de moyens. La municipalité, les commerçants et les habitants disent se sentir complètement oubliés par l'Etat.

Le maire d'Albon-d'Ardèche dit être obligé de fermer le camping municipal faute de moyens.
Le maire d'Albon-d'Ardèche dit être obligé de fermer le camping municipal faute de moyens. © Radio France - Mélanie Tournadre

Le camping municipal du petit village d'Albon-d'Ardèche vient de mettre la clef sous la porte pour des raisons de sécurité. La mairie de cette commune de 165 habitants explique ne pas avoir les moyens financer de le rénover.

"On se sent totalement abandonné"

Le maire d'Albon-d'Ardèche, Frédéric Picard, n'a pas fermé le camping de gaieté de cœur. "Le camping est dans un état de vétusté qui fait qu'il ne serait pas raisonnable de le laisser ouvert". 

Les deux commerçants d'Albon-d'Ardèche ont organisé une journée "village mort". - Radio France
Les deux commerçants d'Albon-d'Ardèche ont organisé une journée "village mort". © Radio France - Mélanie Tournadre

"Depuis plusieurs mandats présidentiels, on se sent très abandonné par l'Etat, qui en réduisant les moyens accordés à nos communes ne nous permet plus de faire font au quotidien".

Le petit village d'Albon-d'Ardèche se sent totalement oublié par l'Etat.

Les deux commerçants du village inquiets

Le camping municipal était ouvert depuis près de quarante ans.

La boulangerie d'Albon-d'Ardèche. - Radio France
La boulangerie d'Albon-d'Ardèche. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est une très mauvaise nouvelle pour les deux commerçants du petit village : le bar/tabac et la boulangerie/épicerie qui ont organisé le week-end dernier une journée "village mort".

"Petit à petit on nous retire tout  !"

Caroline aide son mari à tenir l'épicerie/boulangerie : "_Hier on perdait La Poste puis maintenant c'est le camping municipal_, on est complètement oublié des grandes sphères politiques".

Albon-d'Ardèche. - Radio France
Albon-d'Ardèche. © Radio France - Mélanie Tournadre

"Nos commerces marchent ici grâce au tourisme donc si on commence à moins travailler l'été c'est la fin, ça fait peur".

Les deux commerçants et les habitants d'Albon-d'Ardèche regrettent cette fermeture du camping municipal.