Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - Alès retrouve sa statue du mineur de fond poussant son wagonnet

lundi 4 décembre 2017 à 6:59 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Le retour de la statue du mineur sur le rond-point du quartier de Rochebelle à Alès (Gard). Elle est inaugurée ce lundi à l'occasion de la fête de la Sainte-Barbe. Elle avait été très endommagée il y a un an par un conducteur en état d'ébriété, déclenchant une très vive émotion.

Flavien et Souredj mettent la dernière main à la restauration
Flavien et Souredj mettent la dernière main à la restauration © Radio France - Ludovic Labastrou

Alès, France

Un an tout juste après sa destruction la statue du mineur de fond qui pousse son wagonnet retrouve -restaurée - le rond-point de Rochebelle à Alès.

Elle sera inaugurée ce lundi pour la fête de la Sainte-Barbe, patronne - notamment - des mineurs.

"Une ancienne cité Minière sans représentation du mineur de fond, c'est inenvisageable."

En 1995, le mineur poussant son wagonnet, que l'on doit au sculpteur Raymond Roux, est installé.

Vingt-deux ans plus tard, c'est son élève, Souredj Gatrmann, de l'association Art Attack, qui a été chargée de la restauration-reconstruction. Deux grammes d'alcool, la vitesse et un tout droit dans un rond-point sont passés par là emportant lampadaire, panneau de signalisation, enrochements, statue, wagonnet, et une partie des rails et du ballast.

Après l'accident, il ne reste quasiment que la tête du mineur

Plus de statue du mineur de fond à Alès, coup dur pour la mémoire collective et une restauration-reconstruction qui a duré près de trois mois.

Clin d’œil du destin, décédé en 2011, Raymond Roux n'a pu former à la sculpture son neveu. Mais Flavien Peytavit a quand même participé à la restauration de sa statue.

Récit de Ludovic Labastrou.

"J'ai reçu de nombreux coups de fil, quand allez-vous remettre le mineur à Rochebelle ?" Max Roustan, maire d'Alès.

Le quartier de Rochebelle à Alès retrouve un peu de son passé minier. Le mineur continuera de pousser son wagonnet à partir de ce lundi. Il a pris du poids passant de 40 à 60 kilos, pour tenter de mieux résister aux aléas des conduites nocturnes.

Une inauguration, présidée par le maire Max Roustan, pour la fête de la Sainte Barbe, patronne, entre autres, des mineurs à la satisfaction attendue des Alésiens fiers de leur passé minier.

Nous avons tous un mineur de fond dans nos familles.

Un rond-point de Rochebelle deserté un an durant par son mineur de fond. - Radio France
Un rond-point de Rochebelle deserté un an durant par son mineur de fond. © Radio France - Ludovic Labastrou
Souredj Gartmann a restauré le mineur de Rochebelle. - Radio France
Souredj Gartmann a restauré le mineur de Rochebelle. © Radio France - Ludovic Labastrou
Flavien Peytavit, neveu du sculpteur Raymond Roux. - Radio France
Flavien Peytavit, neveu du sculpteur Raymond Roux. © Radio France - Ludovic Labastrou