Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Allemagne, Luxembourg, Belgique : peut-on désormais se rendre chez nos voisins sans test PCR ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

La situation sanitaire s'améliore en France, et nous ne sommes plus contraints de rester dans un rayon de 10 kilomètres. Mais peut-on pour autant se rendre chez nos voisins, et dans quelles conditions ? France Bleu Lorraine fait le point.

Enormément de frontaliers mosellans vont faire leur courses du quotidien en Allemagne. Ici à Petite-Roselle, le 25 février 2021
Enormément de frontaliers mosellans vont faire leur courses du quotidien en Allemagne. Ici à Petite-Roselle, le 25 février 2021 © Radio France - Julie Seniura

Depuis le 3 mai, nous ne sommes plus soumis à la règle des 10 kilomètres, et nous pouvons donc, en théorie, voyager. En Moselle, territoire frontalier par excellence, la tentation est grande d'aller faire un petit tour chez nos voisins, d'autant plus que certains d'entre eux ont rouvert leurs terrasses. Mais en a-t-on le droit ? 

En Allemagne

Grâce à l'amélioration de la situation sanitaire, la Moselle n'est plus classée comme "zone à variants" par l'Allemagne, mais comme "zone à taux d'incidence élevée", comme le reste de la France. Et à partir de ce jeudi 13 mai, cela permet à certains Länder frontaliers, comme la Sarre, d'assouplir les mesures de restriction à l'égard des Français qui viennent sur le territoire. 

Si vous allez en Sarre, vous n'avez plus besoin de test, si vous êtes travailleur frontalier, mais aussi si vous restez moins de 24h. A noter que les terrasses, qui avaient rouvert début avril, ont dû refermer dans le Land, en vertu de la loi "Freinage d'urgence" qui prévoit des restrictions dès que le taux d'incidence dépasse les 100 cas pour 100.000 habitants pendant trois jours.

Pour la Rhénanie Palatinat, attention, c'est plus contraignant : vous devez toujours fournir un test négatif de moins de 48h, ou deux fois par semaine si vous travaillez sur place.

Dans le Bade-Würtemberg, la règle de la quarantaine à l'arrivée sur le territoire a été levée. Il suffit de présenter un test Covid négatif récent.

Au Luxembourg et en Belgique

Au Luxembourg, où les terrasses des bars et des restaurants ont rouvert début avril, pas de changement : le Grand Duché continue d'autoriser l'entrée à tous les voyageurs de l'Union européenne, et demande un test négatif uniquement si vous prenez l'avion pour y aller, ce qui a quand même peu de chance d'arriver en Moselle. 

Même chose pour la Belgique, qui a rouvert ses terrasses la semaine dernière, à une nuance près : les voyages non essentiels sont toujours déconseillés par le gouvernement, même s'ils ne sont pas interdits. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess