Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Allergies : les "sentinelles" d'un Ehpad dans les Vosges traquent le pollen

mardi 17 avril 2018 à 23:45 Par Mélanie Juvé, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

La Meurthe-et Moselle et les Vosges sont en alerte rouge au pollen de bouleau jusqu'au 20 avril, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique. Pour aider les personnes allergiques, cinq résidents d'un Ehpad dans les Vosges sont devenus des "sentinelles" du pollen.

Les résidents de l'Ehpad les Noisetiers au jardin botanique de Nancy.
Les résidents de l'Ehpad les Noisetiers au jardin botanique de Nancy. © Radio France - Mélanie Juvé

Lorraine, France

Pour aider les personnes allergiques en Lorraine, cinq résidents de l'Ehpad les Noisetiers de Mandres-sur-Vair dans les Vosges sont devenus des "sentinelles" du pollen pour le réseau Pollin'air, un site internet qui permet aux botanistes professionnels et amateurs d'indiquer les dates de floraison, début ou fin de pollinisation des arbres.

"Etre sentinelle c'est comme à l'armée, c'est surveiller !" — René Thomassin, 88 ans

"Je sais ce qu'est le pollen parce que j'étais de la campagne. On aimait bien secouer les noisetierset les saules dans le temps pour embêter les gens en dessous !" raconte avec malice René Thomassin, 88 ans.

Observation d'arbres et graminées 

Ces cinq "sentinelles" du pollen ont été formées depuis février à observer sept espèces d'arbres aux pollens allergisants présents dans le jardin de l'Ehpad dont le bouleau, actuellement en plein pic de pollinisation en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges. Le risque d'allergie est "très élevé" selon le bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). 

Carte de vigilance des pollens jusqu'au 20 avril. - Visactu
Carte de vigilance des pollens jusqu'au 20 avril. © Visactu

"Pour le noisetier ça a été facile ! explique Jeanne Bégel 92 ans. On voyait l'évolution tous les jours et quand on a commencé à regarder, le pollen tombait déjà. Il faut intéresser à ce genre de choses, c'est utile quand même pour les personnes allergiques !"

Les organisateurs du réseau Pollin'air sont en train de planter des graminées en pot dans le jardin de l'Ehpad. Les résidents pourront alors observer la fétuque des prés, l'oseille ou le plantain majeur par exemple. Ces plantes allergisantes vont passer en phase de pollinisation jusqu'à fin juillet, provoquant le fameux rhume des foins.

Selon l'association pour la surveillance réglementaire de la qualité de l'air Atmo Grand-Est, près  de 25 % des Français présentent des réactions allergiques en période de pollinisation, soit environ 400 000 Lorrains.