Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Patrimoine : mobilisation pour tenter de sauver le château de Lévis dans l'Allier

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Le château de Lévis est dans l'urgence absolue. Abandonné depuis 10 ans, il est pillé, vandalisé et ouvert aux quatre vents. Son propriétaire actuel, qui habite en Angleterre, refuse de faire les travaux d'urgence et même de le vendre.

Le château de Lévis dans l'Allier
Le château de Lévis dans l'Allier - AUC / Clémentine Collette

Auvergne, Lurcy-Lévis, Allier, France

Son ancienne propriétaire le surnomme affectueusement "le petit Fontainebleau de l'Allier". Il faut dire Catherine Guyot a les yeux de chimère lorsqu'elle parle de son ancienne propriété. Elle et son mari ont racheté le château de Lévis sur la commune de Lurcis-Lévis en 1995. Ils ont mis toute leur énergie et leurs économies pour lui redonner son lustre d'antan.

Il était encore vivant et bien portant lorsque, cinq ans plus tard, le couple a été contraint de le vendre la mort dans l'âme. Faute de pouvoir rembourser les emprunts bancaires. Loin des yeux, loi  du cœur, l'acheteur qui vit en Angleterre a laissé peu à peu le château de Lévis se vider de son histoire. Au point de l'abandonner. Il a fini par être saccagé et pillé. Jusqu'à l'état de ruine. Le Britannique ne veut pas entendre parler de société de gardiennage et encore vendre son bien abandonné.

Le château est en ruines depuis 10 ans - Aucun(e)
Le château est en ruines depuis 10 ans - AUC / Clémentine Collette

Catherine a des sanglots dans la voix lorsqu'elle décrit l'état de délabrement de son petit Fontainebleau : "il a été martyrisé depuis 10 ans, toutes les fenêtres ont été brisées, le chauffage arraché, les marches cassées... C'est un massacre... Qu'on ait pas d'argent pour entretenir, c'est une chose, mais il suffisait de faire du gardiennage pour que les pilleurs ne fassent un vandalisme épouvantable". Pour éviter que ce château du 17ème siècle ne disparaisse complètement, Catherine Guyot et l’association Adopte un château demandent au Ministre de la Culture un classement d'urgence en étant que "monument historique"

Une pétition a été lancée sur www.sauvonslechateaudelevis.fr. Elle réunit pour l'heure plus de 12.000 signataires. Cette pétition n’est pas la seule démarche effectuée par les Guyot, qui ont alerté les responsables politiques bourbonnais. Catherine a également saisi la Fondation du patrimoine, qui doit élaborer une liste de 1500 sites à protéger d’urgence, dans le cadre de la mission que le Président de la République a confié à Stéphane Bern.

La famille Guyot est une véritable ambassadrice de la préservation du patrimoine français. Elle a notamment oeuvré à la sauvegarde des châteaux de Saint-Fargeau dans l’Yonne, de La Ferté-Saint-Aubin dans le Loiret et ou encore le château de Bridoire en Dordogne, dont elle est d'ailleurs propriétaire.