Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Allier : deux postiers décorés pour leur bravoure

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ces deux hommes, qui travaillent à la Poste centrale de Montluçon, ont porté secours à une jeune femme, victime d'une agression, le 15 avril dernier.

Les deux hommes ont été décorés par la préfète de l'Allier
Les deux hommes ont été décorés par la préfète de l'Allier -

Montluçon, France

Frédéric Jay et Jean-Paul Etienne ont eu droit aux éloges de la préfète de l'Allier, Marie-Françoise Lecaillon, avant de se voir remettre leur décoration : la médaille de bronze, récompensant un acte de courage et de dévouement.

Les deux héros ont eu droit aux éloges de la préfète. - Aucun(e)
Les deux héros ont eu droit aux éloges de la préfète. -

L'homme a été interpellé le soir même 

Jean-Paul Etienne, l'un des deux héros, raconte les faits. "On a vu un homme qui était en train de tirer les cheveux et de taper sur une femme. On est donc sortis les séparer, puis on a appelé la police. Eux sont partis par le vieux Montluçon, puis dix minutes plus tard, la femme est revenue, poursuivie par l'homme. Mon collègue l'a alors faite entrer dans les locaux de la Poste. Le type voulait défoncer la porte, mon collègue s'est interposé et s'est fait taper dessus. Moi, je suis intervenu pour le ceinturer, mais je n'ai pas pu le tenir longtemps, et il m'a donc envoyé par terre, avant de me mettre des coups de pieds dans la figure et les côtes. Ça a duré environ 40 secondes." 

L'homme a ensuite pris la fuite, mais son signalement a permis à la police de le retrouver et de l'interpeller le soir même, avant d'être jugé et incarcéré le lendemain. Jean-Paul Etienne a, lui, tout de même perdu quelques dents et pris quelques coups.

Les héros complimentés par la préfète. - Aucun(e)
Les héros complimentés par la préfète. -

Il a été "agréablement surpris" de recevoir cette médaille, ce qui permet de "reconnaître le geste social et démocratiques" que son collègue et lui ont eu. Mais il espère que ce ne sera pas un geste sans lendemain. "Peut-être que des gens hésitent à intervenir. Il ne faut pas se mettre en danger, c'est sûr, mais quand on voit que dans le métro des gens se font agresser et que personne ne bouge..."

Jean-Paul Etienne peut maintenant profiter d'un repos bien mérité, car il vient de prendre sa retraite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu