Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Allier : un agriculteur lègue plus de 150.000 euros à la commune de Prémilhat

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Avant de mourir, un ancien agriculteur avait désigné sa commune de Prémilhat près de Montluçon, comme légataire universel. Le village vient donc d'hériter de 150.000 euros, de terres agricoles et de terrains constructibles.

Le conseil municipal de Prémilhat (Allier) a officiellement accepté le leg de Marcel.
Le conseil municipal de Prémilhat (Allier) a officiellement accepté le leg de Marcel. © Radio France - Justine Dincher

Prémilhat, France

La surprise a été grande pour le maire. Prémilhat, commune de 2.500 habitants en périphérie de Montluçon (Allier), vient d'hériter d'un copieux patrimoine. Un habitant historique du village, Marcel L., exploitant agricole, a légué la moitié de ses biens à la commune, lorsqu'il est décédé en mai dernier à l'âge de 90 ans. Le conseil municipal a officiellement accepté le legs jeudi 16 octobre, lors d'un conseil municipal.

"Un geste républicain"

"Cela a été une énorme surprise, raconte Bernard Pozzoli, le maire, Il y a quelques années, il avait dit qu'il envisageait de léguer une partie de ses biens à la commune, mais entre ce qui avait été dit il y a dix ans et la réalité, personne ne pouvait savoir." La mairie va ainsi hériter d'environ 150.000 euros de liquidités, mais aussi de la moitié du patrimoine terrien de Marcel L. qui possédait de vastes terres agricoles et environ 6.000 mètres carré de terrain constructibles.

Cette somme reçue en héritage représente environ 10% du budget de fonctionnement annuel de la commune et 20% du budget d'investissement. "Dans les périodes difficiles que traversent les communes, c'est forcément une bonne nouvelle", réagit le maire qui parle du "geste républicain d'un homme qui aimait sa commune".

Le maire de Prémilhat (Allier), devant la mairie du village. - Radio France
Le maire de Prémilhat (Allier), devant la mairie du village. © Radio France - Justine Dincher

Une place au nom de Marcel ?

Marcel L., homme "discret", sans décédant et qui a terminé sa vie dans une maison de retraite en Creuse, n'a pas formulé de consignes particulières pour l'utilisation de cet argent, "par contre, il a demandé à ce que la commune entretienne deux concessions au cimetière et qu'elle les fleurisse à la Toussaint et aux Rameaux pendant quelques années". L'équipe municipale de Bernard Pozzoli ira donc fleurir les deux tombes dès la semaine prochaine.

Ensuite, il faudra réfléchir à dépenser cet argent. "L'idée, c'est que cela ne serve pas à boucher des trous dans le budget de fonctionnement, explique le maire, mais que cela serve plutôt à l'investissement, soit pour la voirie dans le secteur où il a habité, soit peut-être pour l'espace social et culturel que l'on va construire dans les prochains mois avec la nouvelle mairie." Pour lui rendre hommage, le maire envisage de donner le nom de Marcel L. à une petite place, juste en face de la maison de l'agriculteur décédé.

REPORTAGE | Les habitants saluent le geste de Marcel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu