Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Allonnes : le maire et les habitants réclament un commissariat de police pour plus de sécurité

lundi 15 avril 2019 à 19:57 Par Lauriane Havard, France Bleu Maine

Depuis début avril, c'est le combat de la mairie d'Allonnes, qui s'appuie sur une demande des habitants : davantage de présence policière dans la ville. Une lettre ouverte a déjà recueilli plus de 600 signatures.

Gilles Leproust, le maire d'Allonnes, qui a lancé une lettre ouverte pour la création d'un commissariat de police
Gilles Leproust, le maire d'Allonnes, qui a lancé une lettre ouverte pour la création d'un commissariat de police © Radio France - Lauriane Havard

Allonnes, France

Depuis 43 ans, Alain habite Allonnes. Ce lundi, des courses sous le bras, cet habitant reconnaît ne plus se sentir en sécurité. "On ne se sent plus trop rassuré quand on sort dans la rue". Une petite phrase qui est souvent revenue aux oreilles du maire, Gilles Leproust. La mairie a ainsi décidé d'agir. 

Une lettre ouverte pour réclamer un commissariat

Si la mairie et les habitants souhaitent l'implantation urgente d'un commissariat de police à Allonnes, c'est pour plusieurs raisons. Un manque de présence policière dans la ville et des difficultés pour déposer des plaintes au poste de police actuel. Pour le maire, Gilles Leproust _"tout cela est lié à un manque de moyens!"_. L'élu ne vise pas les policiers eux-mêmes, mais les moyens alloués à la ville pour veiller à la sécurité de tous. 

Depuis le début du mois, une lettre ouverte a été envoyée aux habitants d'Allonnes. "Déjà plus de 600 personnes l'ont signé, cela prouve bien que cela préoccupe les gens et qu'ensemble on peut faire bouger les choses" précise l'élu. Cette missive est adressée au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Le maire d'Allones espère obtenir un rendez-vous au ministère le mois prochain. "On ira lui apporter directement la lettre et les habitants qui le désirent pourront se joindre à nous, on affrétera un bus ou deux si il le faut!"