Société

Allouis : France Inter coupe son émetteur Grandes Ondes

Par Michel Benoît, France Bleu Berry et France Bleu vendredi 30 décembre 2016 à 7:08

Les installations de TDF à Allouis, près de Mehun sur Yèvre
Les installations de TDF à Allouis, près de Mehun sur Yèvre © Radio France - Michel Benoit

Les grandes ondes pour France Inter c'est fini ! Au 31 décembre, TDF coupera l'émetteur situé sur la petite commune d'Allouis, près de Bourges. C'est une page qui se tourne dans l'histoire de la radio. Cet émetteur permettait de capter France Inter dans une bonne partie de l'Europe.

Une pétition a d'ailleurs été lancée par un auditeur belge. Elle a recueilli plus de 3.500 signatures et se poursuit. L'arrêt de cet émetteur Grandes Ondes va générer une économie de 6,5 millions d'euros par an pour Radio France : ce n'est pas négligeable pour Frédéric Schlesinger, directeur délégué aux antennes et aux programmes de Radio France.

On pourra toujours écouter France Inter par internet à l'étranger, mais pour André THOMAS, l'un des animateurs de la pétition, cela ne sera pas aussi pratique que les grandes ondes, d'autant, affirme cet auditeur belge de France Inter, que les émetteurs FM de la station sont brouillés par d'autres émetteurs le long des zones frontalières, notamment sur Valenciennes et Cambrai. Ce que conteste Radio France qui affirme avoir procédé à des vérifications sur l'ensemble du territoire. "97 % de la population est couverte par la FM" affirme Frédéric Schlesinger.

A Allouis, dans le Cher, on est conscient qu'une page se tourne, mais du moment que les antennes ne sont pas démontées... L'horloge atomique d'Allouis, elle, continuera d'émettre (elle permet de caler par exemple les horaires de départ des trains !)