Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Alpes mancelles : la commune de Saint-Léonard-des Bois veut faire la guerre aux quads et aux motos

lundi 24 septembre 2018 à 4:24 Par Ruddy Guilmin et Julie Le Duff, France Bleu Maine

Altercations, problèmes de sécurité : la cohabitation est parfois difficile entre pilotes et promeneurs dans les Alpes mancelles. La commune de Saint Léonard des Bois prépare un arrêté pour interdire la majorité de ses chemins aux quads et aux motos.

moto et quad dans les zones interdites aux véhicules à moteur (illustration)
moto et quad dans les zones interdites aux véhicules à moteur (illustration) © Maxppp - PASCAL BONNIERE PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Saint-Léonard-des-Bois, France

La commune sarthoise de Saint-Léonard des Bois a décidé de faire la guerre aux motos et aux quads. Car quand des randonneurs ou des cavaliers croisent des motards ou un groupe de dix quads sur le territoire de ce village des Alpes mancelles, ça ne se passe pas toujours très bien : altercations, problèmes de sécurité, plusieurs cas ont été signalés depuis deux ans. 

Un arrêté municipal en préparation

Par définition, ces chemins sont ouverts à tous explique Aurélien Landelle, chef de l'ONCFS, la police de l'environnement. "Les chemins ruraux qui sont entretenus et carrossables sont ouverts à la circulation, sauf s'il y a un arrêté du préfet ou du maire, motivé par des questions soit de sécurité, soit de protection de l'environnement". 

C'est donc un arrêté de ce type que prépare la mairie de Saint Léonard des Bois : elle prévoit d'interdire les engins motorisés sur tous les chemins, à l'exception d'un seul tracé qui resterait ouvert afin de traverser la commune. Sujet sensible, car les utilisateurs de quads sont à l'affût de la moindre faille juridique pour engager un recours, comme l'a déjà fait avec succès le Collectif de défense des loisirs verts (Codever) contre des arrêtés similaires à Bonnétable et Challes. 

A 15 0000 euros le quad, vous voulez pouvoir vous en servir le plus souvent possible - Christophe Hardouin, délégué départemental du collectif de défense des loisirs verts

Pour Christophe Hardouin, délégué départemental du Codever, ces abus sont dus à une certaine démocratisation de la pratique et il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. "Quand vous achetez un quad à 15 ou 16 000 euros, vous voulez vous en servir le plus longtemps et le plus souvent possible. Le problème c'est que sont arrivés des quads premier prix, donc n'importe qui s'est mis à acheter un véhicule tout-terrain et à faire n'importe quoi. On voyait des motards dans les champs de blé, sans casque. Il y a un amalgame entre ces gens-là et ceux qui pratiquent correctement".