Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une lettre ouverte de citoyens alsaciens pour la suppression de l'attestation dérogatoire de déplacement

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Des citoyens bas-rhinois viennent d'adresser une lettre ouverte aux parlementaires alsaciens. Elle a été signée par une quarantaine de personnes qui réclament de pouvoir sortir de chez elles sans être obligées de remplir une attestation.

Une lettre ouverte pour demander la suppression de l'attestation
Une lettre ouverte pour demander la suppression de l'attestation © Radio France - Olivier Vogel

Des citoyens alsaciens demandent la suppression de l'attestation dérogatoire de sortie. Ils adressent une lettre ouverte aux parlementaires de la région.  Ils estiment que l'attestation est contre-productive, notamment en milieu rural. Une quarantaine de personnes ont signé.

Une décision contre-productive

Ils appellent ça un Ausweiss, en référence au laissez-passer que les nazis avaient mis en place durant l'occupation allemande, pour pouvoir passer de la zone occupée à la zone libre, et vice-versa. Raymond Ruck, un prof retraité qui habite Schiltigheim et Mathilde Pflumio, une jeune retraitée de la banque qui réside à Weyersheim, un village au nord de Strasbourg ont décidé de déclarer la guerre aux attestations de déplacement dérogatoire. 

Ils viennent de rédiger une lettre ouverte qu'ils ont adressé aux parlementaires alsaciens pour demander la suppression de cette attestation. Une quarantaine de personnes l'ont signée.

Selon eux, et sans remettre en cause le port du masque et la distanciation, cette attestation est contre-productive. Car obliger les habitants qui veulent s'aérer à ne sortir que pendant une heure dans un rayon maximum d'un kilomètre, entraine, selon les auteurs de la lettre ouverte, des concentrations de personnes qui se promènent, notamment en milieu rural. 

Une attestation sans effets sur le plan sanitaire

A Weyersheim, Mathilde atteint ainsi son kilomètre à la sortie du village. Elle est terriblement frustrée de ne pas pouvoir aller au delà pour profiter de la nature. Au loin on aperçoit le massif allemand de la forêt noire. La jeune retraitée  explique qu'outre-Rhin, tout le monde peut aller se promener sans attestation alors que le covid est également présent. 

Elle dit qu'elle a eu l'idée, avec quelques copains, de cette lettre ouverte adressée aux parlementaires, car elle ne voulait pas rester les bras croisés face à une mesure qu'elle juge stupide et sans aucun effet sur le plan sanitaire. "C'est à petits pas qu'on va nous prendre nos libertés et on ne s'en rendra même pas compte, donc il faut réagir maintenant".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess