Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Alzheimer : "Un malade, c'est toute une famille qui a besoin d'aide"

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

À l'occasion de la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer, le 21 septembre, l'association France Alzheimer 06 organise dès le 19 septembre une journée d'information. Une campagne de sensibilisation des aidants est lancée car les proches qui accompagnent les malades ne doivent pas s'oublier.

L'Institut Claude Pompidou à Nice
L'Institut Claude Pompidou à Nice © Maxppp - Sylvestre

Nice, France

Lynne habite Saint-Laurent-du-Var et son mari a été diagnostiqué l'an dernier malade d'Alzheimer à 57 ans. Elle ne travaille plus pour rester à ses côtés, l'accompagner dans une stimulation intellectuelle et physique. Pour tenir, elle est accompagnée par l'association France Alzheimer 06. "L'assistante sociale m'a aidé à remplir des documents pour avoir de l'aide, je vais bénéficier quelques heures par semaine d'une aide à domicile, pour pouvoir faire des activités sans lui, car je suis inquiète quand je le laisse." 

Le témoignage de Lynne dont le mari est malade d'Alzheimer

Dans les Alpes-Maritimes, on estime à 16.000 le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. L'association France Alzheimer 06 accueille, informe et oriente 1.300 malades et leurs familles dans le département grâce à des psychologues, assistantes sociales, et un accueil de jour au sein de l'institut Claude Pompidou. Le jeudi 19 septembre, l'association organise à partir de 14h00 une demi-journée d'information à l'Institut et le 20 septembre, les familles sont attendues au Palais de la Méditerranée à Nice.

Cette année, une campagne de sensibilisation met les aidants à l'honneur. Ceux qui accompagnent et soutiennent les malades au quotidien ont eux aussi besoin d'aide. Les femmes, les maris, les enfants, les proches peuvent être accompagnés par l'association France Alzheimer. 

"C'est très compliqué d'accepter le diagnostic, inéluctable. Les familles sont confrontées à un changement de personnalité de leur proche, il faut entamer une nouvelle vie avec quelqu'un qui peut être différent. Mais on est là pour échanger sur les bonnes pratiques." - Nathalie Auffret, directrice de France Alzheimer 06

Nathalie Auffret, directrice de France Alzheimer 06

Pour éviter aux aidants de s'isoler, de s'épuiser et de s'oublier, il existe plusieurs solutions : l’association propose des entretiens individuels gratuits, en face à face avec une psychologue, des activités comme de la sophrologie, des massages anti-stress, des représentations théâtrales, ou encore des repas partagés avec d'autres aidants au cours desquels on peut recréer des liens avec des personnes qui vivent le même parcours. L'association met aussi en place à destination des aidants des formations sur les comportement à adopter avec les malades. La présidente de France Alzheimer rappelle que 33% des aidants meurent avant leurs proches malades. 

Liliane Imbert, présidente de France Alzheimer 06

Des "haltes répit" dans le moyen et le haut pays 

Cinq haltes répit existent, financées par le conseil départemental. À Roquebillière, Isola 2000, Sospel, Breil-sur-Roya, Saint-André-de- la -Roche, on offre deux fois par mois un accueil aux malades (des ateliers cuisine, maintien des acquis) et un temps de répit aux aidants. L'association France Alzheimer dispose aussi de permanences à Saint-Laurent, Cagnes, Antibes, Cannes, Menton et Grasse à la demande.    

Le 9 septembre la ville de Nice vient de signer une charte, "Nice, ville aidante Alzheimer". La ville offre par exemple aux aidants et aux malades la gratuité dans ses musées, des activités culturelles. Après la création d'un café des aidants, une maison des aidants va ouvrir rue Trachel. 

Autre chantier à venir pour l'association : sensibiliser davantage les employeurs et les entreprises pour les aidants qui travaillent. Ils sont 47 % en France et sont davantage sujets à l'absentéisme, au manque de concentration, etc. L'association travaille aussi à la formation des policiers municipaux, en les sensibilisant aux problèmes d'errance des malades. Mieux informer aussi les commerçants, les services publics pour que les maladies soient mieux intégrés dans la société. 

Choix de la station

France Bleu