Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Les 500 ans de la Renaissance en Centre-Val de Loire

Amboise : une journée très particulière à l'occasion de la rencontre entre Emmanuel Macron et le président italien

Les habitants et commerçants d'Amboise vont vivre une journée sous haute sécurité à l'occasion de la rencontre entre Emmanuel Macron et son homologue italien pour les 500 ans de la Renaissance. Certains pestent déjà contre les mesures de sécurité, d'autres y voient une belle opportunité.

Emmanuel Macron et le président italien Sergio Mattarella
Emmanuel Macron et le président italien Sergio Mattarella © Maxppp - Vincent Isore/IP3/Maxppp

Amboise, France

La ville d'Amboise va vivre une journée très particulière aujourd'hui à; l'occasion du sommet franco-italien. Une rencontre diplomatique entre Emmanuel Macron, le président français, et son homologue italien Sergio Mattarella, qui implique un haut niveau de sécurité. On ne trouve plus de voitures stationnées dans le périmètre de sécurité depuis mercredi midi. Pour les commerçants, cette visite n'est pas une bonne nouvelle. Elle est plutôt synonyme de pertes financières. Les habitants, eux, sont plus mitigés. Les piétons ne peuvent pas se balader dans le large périmètre de sécurité. Vincent Fraïoli tient le tabac du Château, situé dans cette zone sécurisée. Il explique que cela va être une grosse perte de chiffre d'affaires sur ces deux journées : entre 10.000 et 15.000 euros. Il y a encore pas personnes en congés. On espère qu'on rattrapera cette perte après. 

Une demande d'indemnisation adressée à l'Elysée

Un restaurateur situé au pied du château, et souhaite rester anonyme, n'ouvre pas ses portes ce matin. Il veut demander une indemnisation à l'Elysée.  On a vu avec plusieurs collègues. On va essayer de faire une lettre à l'Elysée. La lettre sera perdue au fond de l'eau je pense. Sidonie Brichet habite en centre-ville et ne sait pas si elle va pouvoir aller travailler. Si on peut pas passer, on appellera notre patron

Je suis contente car on va parler d'Amboise

Mais certains habitants sont plus positifs. Parmi eux, Francine Millasso, retraitée.  On va parler de ma ville que j'aime et ça me fait plaisir. Les habitants d'Amboise ne peuvent pas sortir dans le centre-ville ce jeudi matin. Seule solution, avoir sa carte d'identité et un justificatif de domicile.  

Dispositif de sécurité exceptionnel

La préfecture d'Indre-et-Loire a en effet pris des arrêtés qui vont cadenasser la ville. Le premier arrêté concerne toute manifestation. Elles sont interdites sur les communes d'Amboise.  Les voitures, elles, sont boutées hors de la ville. Le stationnement est interdit en centre-ville depuis mercredi matin. La préfecture ajoute à ça une interdiction de circuler entre 7h et 17h ce jeudi, dans un périmètre allant du Mail, jusqu'au Moulin à Fer, de l'Ile d'Or jusqu'au Quai des Villettes.  Même les piétons ne sont pas bienvenus dans l'hyper centre-ville, du château au clos Lucé et jusqu'à l'Ile d'Or, de 7h à 13h... Seuls les riverains peuvent sortir ou rentrer chez eux, avec une carte d'identité et un justificatif de domicile. Les touristes dans les hôtels peuvent sortir du périmètre seulement s'ils ont une autorisation de la préfecture.

Une rencontre qui débutera par un recueillement sur la tombe de Léonard de Vinci au château d'Amboise

Le président Emmanuel Macron arrivera le premier à Amboise pour accueillir son homologue italien Sergio Mattarella à l'entrée du château royal à 11H30. Les deux hommes et leur délégation rejoindront alors ensemble les jardins du château et entreront dans la chapelle gothique Saint Hubert. C'est sous les dalles de cet édifice construit par des artistes flamands que Léonard de Vinci est enterré. Un moment de recueillement, puis les deux présidents visiteront brièvement le château d'Amboise avant de reprendre leur voiture qui les emmènera jusqu'au Clos Lucé où ils déjeuneront. A 14h30, ils rencontreront 50 porteurs de projets sur les festivités des 500 ans de la Renaissance, et ce sera tout pour Amboise. Aucun parcours à pied dans les rues de la ville, aucune poignée de main avec les touristes et les Amboisiens ne sont prévus. Les services de sécurité veulent éviter tout contact. A 15H30, Emmanuel Macron et Sergio Mattarella seront déjà loin d'Amboise sur la route qui les mènera à Chambord.