Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amboise : une stèle en hommage à l’Émir Abdelkader en 2022 ?

-
Par , France Bleu Touraine

Dans son rapport remis au président de la République sur la réconciliation mémorielle possible entre la France et l'Algérie, l'historien Benjamin Stora préconise l’installation d'une stèle en hommage à l'Emir Abdelkader à Amboise. Ce chef militaire algérien a lutté contre la colonisation française.

Une stèle en hommage à l'Emir Abdelkader bientôt érigée au château d'Amboise ?
Une stèle en hommage à l'Emir Abdelkader bientôt érigée au château d'Amboise ? © Maxppp - Frédéric Duchesnay

Une stèle en hommage à l'Emir Abdelkader bientôt à Amboise ? L'historien Benjamin Stora a remis à Emmanuel Macron mercredi son rapport sur la réconciliation mémorielle possible entre la France et l'Algérie. Un rapport portant sur la colonisation française et la guerre d’Algérie. Dans son rapport, il préconise l'installation d'une stèle en hommage à l’Émir Abdelkader à Amboise. Ce chef militaire, politique et religieux algérien a lutté contre les forces françaises au XIXe siècle et avait été emprisonné au château d'Amboise. Mis en exil entre 1848 et 1852, plusieurs membres de sa famille et compagnons de voyage sont morts et enterrés dans le cimetière musulman du château.

Emir Abdelkader, figure de la lutte contre la colonisation française

Joint par France Bleu Touraine, Benjamin Stora évoque une figure de la lutte contre la colonisation française : "l’émir Abdelkader a joué un très grand rôle dans le refus de la présence coloniale française en Algérie entre 1832 et 1847. Il a été ensuite emmené en France et emprisonné à Pau, Toulon et puis à Amboise". C'est un homme qui a été privé de liberté, rappelle l'historien. "Certains membres de sa famille et ses amis sont décédés à Amboise et ont été enterrés sur place. Pour moi c'est un homme passerelle, puisqu'il a défendu les chrétiens à Damas en 1860 et écrit une lettre aux Français sur le rapport entre la rationalité et la foi". C'était un homme "d'une grande culture" souligne Benjamin Stora. "Alors j'ai proposé que cette stèle soit érigée à Amboise, où il a séjourné, pour le 60e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. Comme un signe de réconciliation possible entre les deux pays" conclue l'historien.

L'Emir Abdelkader, qui était surnommé "le meilleur ennemi de la France", était sensible à ses opposants chrétiens persécutés en Syrie. Son intervention cruciale pour sauver la communauté chrétienne de Damas d'un massacre en 1860 suscite alors une admiration et lui permet d'obtenir des honneurs et des récompenses du monde entier et notamment en France où il est fait grand-croix de la Légion d'Honneur.

Cette stèle, si la décision est prise, pourrait être érigée en 2022 à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de l'Algérie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess