Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : des collégiens chantent pour la liberté d’expression, en mémoire de Samuel Paty

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Un peu plus d’un mois après l’assassinat du professeur Samuel Paty, près de 400 élèves du collège Edouard Lucas à Amiens se sont réunis en chorale pour interpréter un titre de l’artiste Damien Saez "Tous les gamins du monde".

Lana, Emile, Lucie, Rémi et Hafsa (de gauche à droite) font partie des élèves impliqués dans cette chorale du collège Edouard Lucas
Lana, Emile, Lucie, Rémi et Hafsa (de gauche à droite) font partie des élèves impliqués dans cette chorale du collège Edouard Lucas © Radio France - Alexandre Lepère

Un vibrant hommage a été rendu par près de 400 élèves du collège Edouard Lucas à Amiens : ils se sont réunis en chorale ce mardi 24 novembre dans la cour de leur établissement pour interpréter un titre de Damien SaezTous les gamins du monde”. Une chanson choisie volontairement par les deux professeurs de musique de l’établissement, Bernard Bourbier et Marielle Grit, à l’initiative du projet.

En 2016, Damien Saez avait sorti ce titre après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015. Le 16 octobre 2020, l’enseignant d’histoire-géographie Samuel Paty a été assassiné devant son collège de Conflans-Sainte-Honorine, tué, après avoir montré deux caricatures du prophète Mahomet issues du journal satirique Charlie Hebdo, lors d’un cours d’enseignement moral et civique sur la liberté d’expression.

Deux semaines d'apprentissage et de réflexion

Au-delà de l’hommage national rendu le 2 novembre, les collégiens de l’établissement Edouard Lucas ont depuis deux semaines appris les paroles de la chanson, en cours de musique. “Je voulais que les élèves s’approprient ce moment de recueillement” souligne Bernard Bourbier.

Au-delà, le titre de Damien Saez a permis des discussions sur la liberté d’expression, en cours de musique, mais aussi en cours de français, d’anglais et d’histoire-géographie, la matière de Samuel Paty.

La grande majorité des collégiens a finalement adhéré au projet, en chantant les paroles du premier couplet, une manière de saluer une nouvelle fois la mémoire de l’enseignant assassiné.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess